DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quatre Jours de Dunkerque: Bouhanni se rassure, Dupont nouveau leader

Vous lisez:

Quatre Jours de Dunkerque: Bouhanni se rassure, Dupont nouveau leader

Quatre Jours de Dunkerque: Bouhanni se rassure, Dupont nouveau leader
Taille du texte Aa Aa
Le Français Nacer Bouhanni (Cofidis) s’est montré le plus rapide jeudi sur la troisième étape des Quatre Jours de Dunkerque, qui arrivait à Ecques (Pas-de-Calais). Jusque-là en manque de résultats, il a pris le meilleur au sprint sur le Belge Timothy Dupont (Wanty Groupe Gobert), nouveau leader du classement général, et le Néerlandais Wouter Wippert (Roompot). Une échappée de quatre coureurs a longtemps animé cette étape de plaine. Le Néerlandais Jan-Willem van Schip (Roompot), l’Irlandais Conor Dunne (Aqua Blue Sport) et les Français Samuel Leroux (Roubaix Lille Métropole) et Jérémy Leveaux (Delko Marseille Provence KTM) ont longtemps résisté au peloton mais ont été repris à 2 kilomètres de l’arrivée. Parfaitement emmené par ses équipiers dans la ligne droite finale, Nacer Bouhanni, mis sous pression par sa direction, qui attend des résultats pour l’emmener sur le Tour de France, a pris la roue du Lituanien Edvaldas Siskevicius (Delko Marseille Provence KTM) et l’a facilement débordé. Bien placé mais incapable de passer devant Bouhanni, Dupont, très régulier depuis le début de la semaine, prend une deuxième place synonyme de maillot rose grâce aux bonifications distribuées sur la ligne. L’ancien leader, le Français Bryan Coquard (Vital Concept), et l’Allemand André Greipel (Lotto Soudal), vainqueur mercredi, ont terminé au-delà du top 10.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.