DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux villages engloutis au Kenya, plus de 47 morts et autant de disparus

Vous lisez:

Deux villages engloutis au Kenya, plus de 47 morts et autant de disparus

Deux villages engloutis au Kenya, plus de 47 morts et autant de disparus
Taille du texte Aa Aa

Au Kenya, dans la vallée du Rift, la rupture du barrage de Solai a causé la mort d'au moins 47 personnes et plus d'une quarantaine sont portées disparues. Un bilan dramatique qui peut encore évoluer.

Toute la nuit, les secouristes ont cherché, aidé des rescapés. Une quarantaine de personnes ont été hospitalisées. Selon la Croix-Rouge kényane, environ 500 familles ont été touchées, elle a lancé un appel aux dons.

Situé dans la région de la ville de Nakuru, en haut d'une colline, le barrage alimentait une importante ferme. Lorsqu'il s'est rompu, l'eau et la boue qu'il retenait ont balayé deux villages et les foyers pauvres des agriculteurs qui travaillaient dans la ferme sur un rayon de deux kilomètres.

Beaucoup de gens dormaient ou étaient en train de souper au moment du drame. Les recherches vont durer.

Cette rupture de barrage vient alourdir le bilan de cette saison des pluies meurtrière qui a commencé en mars au Kenya.

Après une période de sécheresse intense, (au début de l'année, plus de 3,4 millions de personnes étaient en situation d’insécurité alimentaire), les pluies torrentielles, plus forte que d'habitude, ont causé inondations et glissements de terrain. Déjà plus de 170 personnes ont trouvé la mort, et plus de 225 000 autres ont été déplacées selon le gouvernement.