DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Indonésie: évacuations après l'éruption d'un volcan

Vous lisez:

Indonésie: évacuations après l'éruption d'un volcan

Indonésie: évacuations après l'éruption d'un volcan
Taille du texte Aa Aa
Des villageois en Indonésie vivant à proximité de l'un des volcan les plus actifs au monde ont fui leurs maisons vendredi, après une éruption qui a provoqué le dégagement d'un énorme nuage de cendres jusqu'à 5.000 mètres d'altitude, ont indiqué les autorités. Celles-ci ont ordonné aux habitants établis dans un rayon de cinq kilomètres du mont Merapi, sur l'île de Java, de quitter les lieux, tandis qu'une pluie de cendres est retombée jusque dans certains quartiers de Yogyakarta, ville située à une trentaine de kilomètres du volcan. L'aéroport de cette ville touristique, capitale culturelle de Java, a été fermé temporairement et huit vols ont été annulés après l'éruption en début de matinée. Les autorités n'ont pas précisé combien d'habitants ont été évacués du périmètre proche du volcan, où vivent environ 12.000 personnes "Ce type d'éruption n'est pas trop dangereux et peut se produire dans n'importe quel volcan actif", a toutefois indiqué un porte-parole de l'agence nationale de gestion des catastrophes, dans un communiqué. Le Merapi a connu depuis 2010 une série d'éruptions qui ont provoqué la mort de plus de 350 personnes. C'est l'un des 129 volcans actifs en Indonésie, archipel situé sur la "ceinture de feu du Pacifique", un alignement de volcans qui bordent l'océan Pacifique en suivant un ensemble de limites de plaques tectoniques et de failles sismiques.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.