DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quatre Jours de Dunkerque: la bonne affaire de Coquard dans la 4e étape

Vous lisez:

Quatre Jours de Dunkerque: la bonne affaire de Coquard dans la 4e étape

Quatre Jours de Dunkerque: la bonne affaire de Coquard dans la 4e étape
Taille du texte Aa Aa
Le Français Bryan Coquard (Vital Concept) s'est montré le plus rapide vendredi dans la quatrième étape des Quatre Jours de Dunkerque, à Mont-Saint-Eloi (Pas-de-Calais). Dans un sprint en côte, il a largement devancé le Belge Jasper de Buyst (Lotto Soudal) et le Néerlandais Wouter Wippert (Roompot) et a pris la tête du classement général. Cette première étape accidentée a, comme les jours précédents, été marquée par une échappée matinale reprise dans le final. Un temps accompagné du Danois Lasse Norman Hansen (Aqua Blue) et du Belge Jonas Rickaert (Sport Vlaanderen), le Français Julien Duval (AG2R La Mondiale), dernier rescapé, a été repris à 16 kilomètres de l'arrivée. Juste après la jonction, le Français Julien Antomarchi (Roubaix Lille Métropole) a tenté sa chance en solitaire mais le peloton l'a contrôlé et a mis fin à son aventure dans le dernier kilomètre. L'Allemand André Greipel (Lotto Soudal) a alors joué le rôle de poisson-pilote de luxe pour son équipier Jasper de Buyst, mais le Belge n'a rien pu faire quand Coquard a accéléré à 200 mètres de la ligne. A la veille de l'étape reine, qui arrivera au sommet du Mont Cassel, le lauréat de l'édition 2016 a repris le maillot rose, abandonné jeudi, grâce aux dix secondes de bonifications glanées sur la ligne. cor-nb/bdx
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.