DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: enfin une demi-finale en Masters 1000 pour Anderson

Vous lisez:

Tennis: enfin une demi-finale en Masters 1000 pour Anderson

Tennis: enfin une demi-finale en Masters 1000 pour Anderson
Taille du texte Aa Aa
Le Sud-Africain Kevin Anderson, 8e mondial, a enfin franchi le cap des quarts de finale en Masters 1000, à sa onzième tentative vendredi à Madrid, en dominant le Serbe Dusan Lajovic (95e), 7-6 (7/3), 3-6, 6-3. Le finaliste du dernier US Open avait buté à ce niveau de la compétition à dix reprises, dont deux fois cette saison à Indian Wells (battu par le Croate Borna Coric) puis à Miami (face à l'Espagnol Pablo Carreno). Que ce dénouement arrive sur terre battue est plutôt surprenant pour le géant de 2,03 m, âgé de 31 ans, qui a remporté ses quatre titres en carrière sur dur et disputé 11 de ses 12 autres finales également sur surface rapide. Devant les spectateurs du court central Manolo-Santana, Anderson était le plus expérimenté face au tombeur de Juan Martin Del Potro, qui disputait lui son premier quart de finale en Masters 1000. Il a fait pleuvoir la grêle au service (15 aces) et mitraillé Lajovic de coups gagnants (35 contre 20) pour sortir vainqueur d'un duel accroché de plus de 2 heures. En demi-finale, il affrontera le vainqueur de la réédition de la finale 2017 opposant le N.1 mondial et tenant du titre Rafael Nadal à l'Autrichien Dominic Thiem (7e).
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.