DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gaza: le seul point de passage de marchandises fermé par Israël

Vous lisez:

Gaza: le seul point de passage de marchandises fermé par Israël

Gaza: le seul point de passage de marchandises fermé par Israël
Taille du texte Aa Aa
Israël a annoncé samedi la fermeture jusqu'à nouvel ordre du seul point de passage de marchandises vers la bande de Gaza, soumise à un blocus de l'Etat hébreu, après d'importants dégâts provoqués la veille par des manifestants palestiniens. Des Palestiniens de la bande de Gaza, territoire coincé entre Israël, l'Egypte et la Méditerranée, se rassemblent depuis le 30 mars par milliers près de la frontière, surtout le vendredi, dans le cadre de la "Grande marche du retour". Ce mouvement a coûté la vie à 53 Palestiniens. La fermeture du point de passage de Kerem Shalom, qui entrera en vigueur dimanche, a été décidée à la suite "des destructions et des incendies provoqués du côté palestinien de ce point de passage par des dizaines d'émeutiers sous les auspices du Hamas", le mouvement islamiste au pouvoir dans la bande de Gaza, a indiqué l'armée israélienne dans un communiqué. L'Etat hébreu n'a de cesse d'affirmer que les protestataires sont manipulés par le Hamas auquel il a livré trois guerres depuis 2008. La fermeture du point de passage va aggraver la situation déjà très précaire de la bande Gaza soumise à un sévère blocus d'Israël depuis plus de dix ans, et où plus des deux tiers de la population dépendent de l'aide humanitaire. "Le point de passage restera fermé jusqu'à ce que les dégâts soient réparés", a précisé l'armée, assurant que le terminal permettant d'approvisionner la bande de Gaza en carburant est dorénavant inutilisable en raison des destructions. L'Egypte, dont la frontière avec Gaza est fermée la plupart du temps, a ouvert samedi son point de passage pour quatre jours. La manifestation de vendredi a eu lieu à l'approche du transfert lundi de l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv à Jérusalem, et de la commémoration mardi de la "Nakba" (la catastrophe, en arabe) qui marque pour les Palestiniens la création de l'Etat d'Israël et l'exode de centaines de milliers de Palestiniens.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.