DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 1: à Monaco, Falcao ne répond plus, Sylla si

Vous lisez:

Ligue 1: à Monaco, Falcao ne répond plus, Sylla si

Ligue 1: à Monaco, Falcao ne répond plus, Sylla si
Taille du texte Aa Aa
Le "Tigre" Radamel Falcao est convalescent? Pas grave. A 18 ans et 5 mois, l'attaquant franco-malien de Monaco Moussa Sylla a suppléé sans problème le crack colombien, avec un doublé victorieux à Caen (2-1), et devrait poursuivre cet intérim contre Saint-Etienne samedi dans une 37e journée lourde d'enjeux. "Ce qu'il a fait, il peut le refaire contre Saint-Etienne, c'est sûr". Ces mots sont de Fabinho, taulier monégasque, après la prestation de Moussa Sylla en terre normande. Malgré les absences d'éléments offensifs importants (Jovetic, Baldé et Falcao, tout juste de retour), le Brésilien a totalement confiance en son coéquipier, plus jeune buteur en L1 de la saison, pour mener Monaco à la victoire, essentielle pour une qualification en C1. "A Caen, il ne m'a pas impressionné. On sait ce qu'il sait faire", poursuit Fabinho qui, suspendu, a suivi le match devant sa télé. "Il était très heureux. Mais c'est un mec tranquille. Cette saison, il a été bon à l'entraînement. S'il joue, il le sera encore." Car Leonardo Jardim n'a pas sorti le natif d'Étampes de son chapeau. En début de saison, lui et Julien Serrano avaient déjà participé au stage d'avant-saison. Et si jusqu'à maintenant, Sylla était pensionnaire de l'équipe réserve de N2, il s'entraîne quotidiennement avec le groupe pro depuis une saison. Monégasque depuis 2014, Sylla est d'ailleurs sous contrat professionnel jusqu'en 2020. -"Capacités athlétiques"- Après avoir débuté dans sa ville natale, Sylla s'est fait remarquer à Brétigny. Vainqueur de la Coupe de Paris U14 et pensionnaire en parallèle de l'INF Clairefontaine, Monaco lui propose alors d'intégrer son académie. Sylla y a franchi les paliers. International français U16, U18 et U19, il a été performant en Youth League durant deux saisons, et vient d'inscrire 12 buts en N2. "Il a toujours eu des capacités athlétiques très au-dessus des autres, explique Sylvain Legwinski son formateur en U17, aujourd'hui entraîneur-adjoint de la N2. Il est puissant, rapide, avec un jeu en profondeur et une grande capacité à répéter les efforts." C'est désormais le travail, plus fin, de réflexion tactique, notamment dans son jeu de courses, que Sylla se doit d'approfondir avec Jardim. Car à ce niveau, il se sait encore très perfectible. "Un jeune joueur doit apprendre à être bon et rapide dans sa prise de décision, explique Jardim. Moussa peut évoluer en pointe ou dans un couloir. Il est bon dans la finition. Il progresse beaucoup, travaille bien et donne le meilleur de lui-même. Mais on fait attention à lui." -"Pas de comparaison" avec Mbappé- Car inéluctablement, les comparaisons avec Kylian Mbappé son aîné de 11 mois, ne vont pas tarder. "Il n'y a pas de comparaison à faire, rétorque Jardim. Il n'est pas encore une vedette. Il a encore beaucoup de chemin à faire. Comme Cristiano (Ronaldo), Kylian est une exception. Il y en a un par pays. Sylla, lui, est un bon joueur. Il peut faire une belle carrière." Et puis Sylla connaît ce milieu où rien n'est gagné d'avance. Son grand frère Yacouba, 27 ans et professionnel depuis 2010, est ex-international U21 français et international malien. Il sait la complexité d'un métier qui a vu son aîné passer par Caen, Clermont, Aston Villa, Kayseri Erciyesspor en Turquie, Rennes, Montpellier, le Panathinaïkos en Grèce... Avant de se poser à Malines en Belgique en 2018. "J'ai discuté avec Moussa, explique encore Fabinho. Je sais qu'il ne lâchera rien. Une fois qu'on lui donne sa chance, il donne toujours le maximum." Dans sa course à la C1, Monaco aura bien besoin d'un vrai buteur contre la 2e meilleure défense de France en 2018 (16 buts encaissés). Cela tombe bien, Sylla a déjà marqué l'histoire du club en devenant à 18 ans et 5 mois, le double buteur monégasque le plus jeune, après Thierry Henry (17 ans et 8 mois en le 29 avril 1995) et Kylian Mbappé (17 ans et 11 moins le 14 décembre 2016)...
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.