DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attaque au couteau à Paris : ce que l'on sait

Vous lisez:

Attaque au couteau à Paris : ce que l'on sait

Attaque au couteau à Paris : ce que l'on sait
Taille du texte Aa Aa

Les enquêteurs semblent privilégier la piste terroriste après l'attaque au couteau survenue samedi soir à Paris entre le quartier de la Bourse et de l'Opéra. L'attaque a été rapidement revendiquée par le Groupe État islamique.

Le bilan : un homme de 29 ans est décédé dans la rue des suites de ses blessures. Quatre autres personnes ont été grièvement atteints mais leurs jours ne seraient plus en danger, selon le ministre de l'Intérieur.

L'attaque : armé d'un couteau, l'assaillant a commencé à s'en prendre à des passants, peu avant 21 heures. Il a semble-t-il agi de manière froide et déterminée en attaquant ses victimes les unes après les autres. Des témoins racontent des mouvements de foule et des scènes de panique pour tenter de se mettre à l'abri. Le tueur aurait crié "Allah Akbar".

Neutralisé par des policiers : au bout de quelques minutes, le tueur s'est retrouvé face à une patrouille de police. Il sera rapidement abattu.

Le profil : le tueur a rapidement été identifié. Il s'agit de Khamzat Azimov. Agé de 21 ans il est né en Tchétchénie le 1er novembre 1997 et a obtenu la nationalité française en 2010. S'il n'avait pas d'antécédent judiciaire, il était néanmoins fiché S depuis 2016 pour radicalisation. Les services de l'antiterrorisme l'ont auditionné en avril dernier pour des liens supposés avec un homme dont la femme est allée en Syrie. Mais il avait été remis en liberté.

L'enquête : elle ne fait que commencer. L'appartement où vivait Khamzat Azimov a été perquisitionné dimanche matin dans le XVIIIeme arrondissement de Paris et ses parents ont été placés en garde à vue. Dans le même temps, un des amis du tueur a été arrêté à Strasbourg. Lorsqu'il était réfugié, Azimov a séjourné dans la capitale alsacienne.

Avec Agences