DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hockey sur gazon: décès d'un célèbre ex-champion pakistanais

Vous lisez:

Hockey sur gazon: décès d'un célèbre ex-champion pakistanais

Hockey sur gazon: décès d'un célèbre ex-champion pakistanais
Taille du texte Aa Aa
L'ex-champion pakistanais de hockey sur gazon Mansoor Ahmed, qui avait récemment sollicité l'Inde pour une greffe de coeur, a succombé samedi à une défaillance cardiaque, ont annoncé ses proches. Agé de 50 ans, M. Ahmed avait été le gardien de l'équipe pakistanaise qui a remporté la Coupe du Monde de sa discipline en 1994 à Sydney, et était devenu une icône dans son pays suite à la finale remportée contre les Pays-Bas. Ses funérailles se sont déroulées dimanche à Karachi. Souffrant du coeur depuis des années, il avait fait appel fin avril à l'Inde pour bénéficier d'une greffe, expliquant à l'époque à l'AFP avoir sans doute "brisé de nombreux cœurs indiens sur le gazon en battant l'Inde lors de la Coupe Indira Gandhi (1989) et lors d'autres événements, mais c'était du sport". Son état de santé ne lui avait toutefois pas permis de déposer une demande de visa médical, selon sa famille. "L'hôpital indien Fortis avait offert une greffe gratuite à Mansoor mais ses médecins à Karachi ont prévenu qu'il ne pourrait pas faire le voyage en raison de la détérioration de son état de santé", a indiqué à l'AFP un ami de la famille, Haider Hussain. Les relations entre l'Inde et le Pakistan, y compris sur les plans sportif et culturel, se sont nettement dégradées depuis les sanglants attentats qui ont frappé Bombay en 2008 et que New Delhi attribue à des groupes armés soutenus par le Pakistan. Les Pakistanais gardent néanmoins la possibilité de requérir un visa médical en Inde, où le secteur du tourisme médical est en plein boom.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.