DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Quim Torra, un jusqu'au-boutiste

Vous lisez:

Quim Torra, un jusqu'au-boutiste

Taille du texte Aa Aa

Souvent décrit par ses opposants comme "la marionnette" de Carles Puigdemont, le nouveau président catalan entend bien poursuivre l’œuvre de son prédécesseur, actuellement en Allemagne où il attend de savoir s'il sera extradé.

Pour Quim Torra, Puigdemont est le président légitime et il entend tout faire pour faciliter son retour. D'ici là, il promet de continuer à bâtir un État indépendant.

Son aversion pour le pouvoir central est bien connue. Il l'affichait ouvertement dans des tweets datant de 2012. Quim Torra fustigeait notamment "ces Espagnols qui ne savent que spolier". Il s'en est excusé ces ce week-end.

Si le candidat de la liste "Ensemble pour la Catalogne" a pu être élu, c'est parce que la CUP, un petit parti d'extrême-gauche, a décidé de s'abstenir lors du vote pour ne pas bloquer la formation d'un nouveau gouvernement.

Reste à voir jusqu'où la nouvelle équipe dirigeante poussera la confrontation avec Madrid. Dans ses discours successifs devant le parlement régional, Quim Torra a revendiqué l'émergence d'une république catalane, ce à quoi le Premier ministre espagnol a répondu en menaçant de rétablir sa tutelle sur la région alors même qu'elle doit être levée avec cette élection.