DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cannes sous haute sécurité pour la venue de Chewbacca sur la Croisette

Vous lisez:

Cannes sous haute sécurité pour la venue de Chewbacca sur la Croisette

Cannes sous haute sécurité pour la venue de Chewbacca sur la Croisette
Taille du texte Aa Aa

Le dispositif de sécurité était renforcé hier soir au festival de Cannes... Les stormtroopers ont encadré la montée des marches du légendaire Chewbacca et de toute l'équipe du film "Solo: A Star Wars story", du réalisateur Ron Howard aux acteurs qui interprètent le célèbre Han Solo, Alden Ehrenreich, ou son amie d'enfance Qi'ra, Emilia Clarke, Daenerys, la mère des dragons de Game of Thrones, Donald Glover qui interprète Lando ou encore Woody Harrelson qui joue le rôle de Tobias.

A droite, Joonas Suotamo, basketteur finlandais de 2,08 mètres qui incarne Chewbacca

Présenté en avant-première la semaine dernière à Los Angeles, c'est la première fois que ce spin-off de la saga consacré à Han Solo, était montré en Europe.

Les réactions sont partagées. "Western galactique fun et hautement divertissant", pour l'hebdomadaire français Paris Match, le film "a moins d'ampleur que le premier film dérivé de la saga", mais "compense par un traitement à l'ancienne", selon Le Parisien.

Et pour les amoureux de Star Wars, il reste difficile de voir quelqu'un d'autre qu'Harrisson Ford incarner le capitaine d'un Faucon Millenium flambant neuf...

La sortie officielle en France, c'est pour le 23 mai.

L'intrigue de "Solo: A Star Wars Story" se situe avant l'épisode IV de la saga, sorti en premier en 1977.

Il revient sur la jeunesse du pilote franc-tireur Han Solo allié à l'Alliance Rebelle.

S'il contient de nouveaux personnages, ce film aux allures de western reprend aussi les ingrédients classiques des films de "Star Wars" : galerie de créatures monstrueuses, robots attachants, effets spéciaux impressionnants, scènes d'action et de poursuites menées tambour battant.

Le Han Solo du film "contient les germes de celui que l'on connaît" selon Ron Howard. "Il n'est pas aussi cynique. Avec Qi'ra, "ils vivent tous les deux dans une époque dominée par le crime organisé, très dangereuse et oppressante, donc cette aventure est une recherche de liberté, de connexion avec les autres, afin de pouvoir se sentir lui-même et se trouver. C'est l'histoire d'un rite de passage".