DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien : Total se retire du projet SP11

Vous lisez:

Nucléaire iranien : Total se retire du projet SP11

Taille du texte Aa Aa

Le groupe français se retire pour le moment du projet South Pars 11, un projet de développement de gaz domestique, destiné à répondre aux besoins du marché intérieur iranien.

Total paie les conséquences de la récente décision de Donald Trump de se retirer de l’accord sur le nucléaire iranien. Le Plan d'action global (JCPOA) signé entre des grandes puissances et Téhéran et qui encadre les activités nucléaires iraniennes en échange d’une levée progressive des sanctions contre l’Iran.

Les actifs américains représentants plus de 10 milliards de dollars des capitaux employés par Total, la compagnie pétrolière reconnaît "ne pas pouvoir se permettre d’être exposée à des sanctions secondaires américaines, qui pourraient comprendre la perte des financements en dollars par des banques américaines".

Total ne ferme cependant pas tout à fait la porte, mais veut assurer ses arrières. Le groupe pourrait en effet, dit-il, revenir sur sa décision, mais à la seule condition d’obtenir une dérogation de la part des autorités américaines.