DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bleus: plus que quelques heures avant la liste de Deschamps pour le Mondial-2018

Vous lisez:

Bleus: plus que quelques heures avant la liste de Deschamps pour le Mondial-2018

Bleus: plus que quelques heures avant la liste de Deschamps pour le Mondial-2018
Taille du texte Aa Aa
Qui Didier Deschamps va-t-il emmener à la Coupe du monde en Russie ? Le sélectionneur dévoile sa liste des 23 Bleus ce jeudi soir (à partir de 20h), avec pour principales incertitudes les cas de Nabil Fekir, Florian Thauvin et Dimitri Payet, blessé. "DD" va égrener la liste tant attendue pendant le journal télévisé de TF1, la chaîne partenaire. Il répondra ensuite à quelques questions de Gilles Bouleau, puis se présentera devant le reste des médias pour une conférence de presse. Les regards se tournent inévitablement vers Thauvin et Payet qui viennent de s'incliner en finale d'Europa League contre l'Atletico Madrid mercredi soir (3-0). Le premier n'a pas pesé pendant cette rencontre et le Réunionnais a lui quitté la pelouse en pleurs, blessé à une cuisse après une demi-heure de jeu... Et ils évoluent dans un secteur offensif où la concurrence est rude, derrière les tauliers Antoine Griezmann (auteur d'un doublé dans cette finale), Olivier Giroud et le prodige Kylian Mbappé, déjà incontournable à 19 ans. Capitaine de l'OM, Payet (31 ans) n'avait pas été appelé par "DD" lors du rassemblement du mois de mars. Mais depuis, le milieu offensif n'avait cessé d'élever son niveau et son statut de héros du premier tour de l'Euro-2016, tout comme son habileté sur coup franc, plaidaient en sa faveur. La blessure de mercredi va-t-elle le priver de la Russie ? Thauvin (25 ans) signe quant à lui la meilleure saison de sa carrière, comme l'illustrent ses statistiques: 26 buts et 15 passes décisives toutes compétitions confondues. Sauf que "Flotov" n'a encore rien pu montrer en Bleu, avec trois apparitions aussi courtes que discrètes. Enfin, Nabil Fekir, 24 ans, a porté l'Olympique lyonnais cette saison. Son profil atypique de milieu offensif très technique en fait une doublure naturelle d'Antoine Griezmann. Mais lui non plus n'a pas convaincu en équipe de France, avec des entrées en jeu trop quelconques. - Diplomatie - A Deschamps de trancher sur leur présence dans la liste des 23 ou parmi les réservistes, qu'il va également dévoiler jeudi soir, ce petit groupe de joueurs qui auront une chance de participer au Mondial en cas de pépins physiques chez leurs coéquipiers. Habitué de l'exercice après le Mondial-2014 et l'Euro-2016, le sélectionneur a diplomatiquement pris les devants dans une vidéo diffusée par la Fédération, pour éviter toute incompréhension: "Nous, le staff, en interne, on a des infos qu'on ne peut pas avoir à l'extérieur, et qui amènent à certaines décisions", a prévenu le technicien. "J'assumerai mes choix en sachant que je ne ferai pas que des heureux, qu'on me parlera davantage de ceux que je n'ai pas pris et qui auraient mérité d'être là". Sur la liste des 23, il existe un groupe d'une quinzaine de Bleus assurés d'aller en Russie, dont Griezmann, Mbappé et Giroud devant. Au milieu, Paul Pogba, N'Golo Kanté, Blaise Matuidi et le jeune Corentin Tolisso ont toutes les raisons d'y être, tout comme la charnière centrale Raphaël Varane et Samuel Umtiti et leur remplaçant Presnel Kimpembe, ou le gardien et capitaine Hugo Lloris, accompagné de ses doublures Steve Mandanda et Alphonse Areola. Chez les latéraux, un poste qui a souvent posé problème en équipe de France, Deschamps a des choix plus délicats à faire en raison des blessures. A gauche, Benjamin Mendy est-il en état de suivre le rythme d'un Mondial après son opération au genou droit au mois de septembre et sa longue absence ? L'ancien Monégasque rejoue depuis quelques semaines, mais il n'a que 62 minutes de compétition dans les jambes. - L'aventure commence - Pendant son absence, Lucas Digne a pris du galon et sera selon toute vraisemblance dans la liste, soit avec Mendy, soit avec Lucas Hernandez, déjà appelé au mois de mars et titulaire mercredi soir avec l'"Atléti". A droite, Djibril Sidibé aussi s'est blessé au genou droit, fin avril. Mais il semble remis de sa "lésion méniscale" et postule pour une place dans le groupe, à un poste que convoitent également le jeune de Stuttgart Benjamin Pavard et le vieux briscard Mathieu Debuchy, en pleine renaissance à Saint-Etienne. Soit trois hommes pour deux places. Devant, l'attaquant d'Arsenal Alexandre Lacazette n'a pas la certitude d'y être, malgré son doublé contre l'Allemagne en novembre (2-2). S'il n'est pas appelé, cela pourrait faire les affaires de Thauvin. Jeudi soir, Deschamps lance l'aventure du Mondial (14 juin- 15 juillet). Les Bleus se retrouveront à Clairefontaine mercredi, disputeront trois matches de préparation puis s'envoleront en Russie le 10 juin. Avec une phase de poules a priori largement à la portée des finalistes de l'Euro face à l'Australie, au Pérou et au Danemark.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.