DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Enquête russe: Mueller a reconnu ne pas pouvoir poursuivre Trump (avocat)

Vous lisez:

Enquête russe: Mueller a reconnu ne pas pouvoir poursuivre Trump (avocat)

Enquête russe: Mueller a reconnu ne pas pouvoir poursuivre Trump (avocat)
Taille du texte Aa Aa
L'équipe du procureur spécial Robert Mueller a indiqué à la Maison Blanche ne pas pouvoir poursuivre Donald Trump, quelles que soient les preuves qu'elle pourrait amasser contre lui dans l'enquête russe, a indiqué mercredi l'avocat du président, Rudy Giuliani. L'ancien maire de New York a annoncé à CNN et Fox News que l'équipe de Robert Mueller, chargé de déterminer s'il y a eu une collusion entre la Russie et l'équipe de campagne de Donald Trump dans le cadre de l'élection de 2016, avait accepté de se conformer à un texte du ministère de la Justice. L'interprétation légale de ce document, jamais évoqué jusqu'ici, veut qu'un président en exercice ne puisse pas être inculpé. "Tout ce qu'ils peuvent faire c'est faire un rapport", a déclaré Rudy Giuliani, qui a rejoint l'équipe d'avocats de M. Trump le mois dernier, à CNN. "Ils ne peuvent pas inculper. En tout cas ils l'ont reconnu auprès de nous après qu'on ait lutté, ils l'ont reconnu", a-t-il ajouté. Peter Carr, porte-parole de Robert Mueller, a refusé de commenter ses propos, qui interviennent à la veille de l'anniversaire de la nomination de M. Mueller au poste de procureur spécial (17 mai 2017). Si ces faits sont avérés, en cas de preuve d'actes répréhensibles de M. Trump, Robert Mueller ne pourrait rien faire de plus que faire parvenir un rapport au ministère de la Justice, dont il dépend. Mais ce rapport, et les preuves dont il fait état, pourrait servir de base pour une éventuelle destitution par le Congrès. Plusieurs anciens membres de l'équipe de campagne du milliardaire républicain ont déjà été inculpés dans le dossier russe. Tous collaborent avec la justice, sauf Robert Manafort, l'ancien directeur de campagne de M. Trump, notamment poursuivi pour complot contre les Etats-Unis, blanchiment d'argent et fausses déclarations notamment. Il doit être jugé cet été.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.