DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gaza: le chef de la Ligue arabe demande "une enquête internationale"

Vous lisez:

Gaza: le chef de la Ligue arabe demande "une enquête internationale"

Gaza: le chef de la Ligue arabe demande "une enquête internationale"
Taille du texte Aa Aa
Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a appelé jeudi à "une enquête internationale" sur les "crimes" des forces israéliennes dans la bande de Gaza, à l'ouverture au Caire d'une réunion extraordinaire de l'organisation panarabe. Organisée à la demande de l'Arabie saoudite, la réunion au niveau des ministres des Affaires étrangères doit porter sur "l'agression israélienne contre le peuple palestinien" et le transfert par les Etats-Unis de leur ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem, selon la Ligue arabe. Les forces israéliennes ont tué lundi près de 60 manifestants palestiniens et blessé 2.500, lors de protestations et de heurts le long de la barrière de sécurité séparant Israël de la bande de Gaza, le jour même de l'inauguration à Jérusalem de l'ambassade américaine. "Avec le transfert de l'ambassade des Etats-Unis dans la ville occupée de Jérusalem, nous assistons à une violence flagrante de la loi et la légitimité internationales", a déclaré M. Aboul Gheit, qui a aussi condamné "le recours à la force inouïe contre des civils palestiniens sans armes". Israël a justifié l'usage de la force contre les manifestants palestiniens par la nécessité de défendre la barrière de sécurité et d'empêcher l’infiltration de Palestiniens.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.