DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gaza: raid israélien contre des cibles du Hamas

Vous lisez:

Gaza: raid israélien contre des cibles du Hamas

Gaza: raid israélien contre des cibles du Hamas
Taille du texte Aa Aa
L'armée israélienne a annoncé avoir mené dans la nuit de mercredi à jeudi un raid aérien contre des infrastructures du mouvement islamiste Hamas dans la bande de Gaza. Cette attaque survient en représailles à des tirs contre ses soldats et contre la ville de israélienne de Sderot, selon un communiqué de l'armée. "L'armée a visé des cibles du mouvement terroriste Hamas dans le nord de la bande de Gaza, notamment des infrastructures terroristes et des ateliers de fabrication d'armes", indique le communiqué. Des sources de sécurité palestiniennes ont confirmé que la cible visée était une base du Hamas et affirmé que le raid n'avait fait aucun blessé. Des chars israéliens avaient frappé mercredi plusieurs positions du Hamas dans la bande de Gaza, en réponse à des tirs d'armes à feu. Une maison de la ville israélienne de Sderot avait été endommagée mercredi par des tirs de mitrailleuse lourde en provenance de Gaza, sans faire de blessés, avait rapporté la police. Ce raid s'est produit après des semaines de manifestations massives et des affrontements sanglants à la barrière séparant Gaza d'Israël, qui ont culminé lundi avec la mort de 60 Palestiniens tués par des soldats israéliens. Depuis un mois et demi, des milliers, parfois des dizaines de milliers de Gazaouis manifestent contre le blocus israélien et pour le droit des Palestiniens à revenir sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création d'Israël en 1948. Depuis 2008, Israël a livré au Hamas trois guerres à Gaza.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.