DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Basket: la France avec les joueurs de NBA de retour pour les qualifs du Mondial-2019

Vous lisez:

Basket: la France avec les joueurs de NBA de retour pour les qualifs du Mondial-2019

Basket: la France avec les joueurs de NBA de retour pour les qualifs du Mondial-2019
Taille du texte Aa Aa
Après quatre matchs joués, et gagnés, avec une équipe C, le basket français va enfin retrouver ses stars de NBA, Rudy Gobert, Nicolas Batum et Evan Fournier, pour faire un pas de plus vers le Mondial-2019 lors de deux matchs en Bosnie le 29 et en Russie le 2 juillet. Dans la liste dévoilée vendredi par Vincent Collet figurent également six joueurs d'Euroligue, parmi lesquels Nando De Colo, privés eux aussi des deux premières "fenêtres internationales" de novembre et février dernier. La Fédération internationale ayant placé les matchs au beau milieu de la saison de clubs, les joueurs de NBA ne pouvaient pas y participer. Et l'Euroligue, en guerre contre la Fiba, a bloqué les siens en refusant de modifier son calendrier. "Cet apport arrive au bon moment car nous allons jouer nos deux matchs les plus difficiles. Les Russes seront renforcés aussi", a souligné Collet. Légers bémols toutefois, le pivot Rudy Gobert, sélectionné pour les NBA Awards, les "Oscars" du basket américain, ne pourra pas éviter de se rendre à Los Angeles le 25 juin, soit deux jours avant le départ pour Tuzla, en Bosnie, et le tout jeune meneur Frank Ntilikina est resté à New York avec les Knicks. Grâce à ses quatre victoires sur la Belgique (deux fois), la Bosnie et la Russie, la France est en tête de son groupe et déjà assurée de participer à une deuxième phase de qualification. Après six nouveaux matchs en trois "fenêtres" en septembre et novembre 2018 et février 2019, contre des équipes qui pourraient être la Finlande, l'Islande et la République tchèque, trois billets pour le Mondial en Chine (31 août - 15 septembre) seront attribués. "On aimerait se mettre à l'abri le plus vite possible. Gagner les deux prochains matchs serait le meilleur moyen de le faire", a dit Collet. Le sélectionneur a tenu à "maintenir un lien" avec le groupe qui s'est dévoué pour les premières fenêtres en conservant six de ses éléments, dont le meneur Andrew Albicy, très bon défenseur, et l'ailier Paul Lacombe, retenu pour son "énergie". Une façon aussi de préparer la suite car les mêmes problèmes de disponibilité des joueurs de NBA et d'Euroligue vont de nouveau se poser pour les dernières fenêtres. Parmi les principales absences, toutes dues à des choix du sélectionneur, on note celles de l'intérieur Joffrey Lauvergne (San Antonio), de Charles Kahudi (Villeurbanne) et d'Axel Toupane (Kaunas). Le capitaine Boris Diaw, lui, est bien là, même s'il ne s'est pas encore prononcé sur la suite de sa carrière en club, à 36 ans. Les 14 sélectionnés: Meneurs: Andrew Albicy (Andorre/ESP), Thomas Heurtel (Barcelone/ESP) Arrières: Fabien Causeur (Real Madrid/ESP), Nando De Colo (CSKA Moscou/RUS), Edwin Jackson (Barcelone/ESP) Ailiers: Nicolas Batum (Charlotte/NBA), Evan Fournier (Orlando/NBA), Paul Lacombe (Monaco) Ailiers forts: Boris Diaw (Levallois), Mathias Lessort (Etoile Rouge/SRB) Pivots: Moustapha Fall (Buyuksehir/TUR), Rudy Gobert (Utah/NBA), Louis Labeyrie (Strasbourg), Vincent Poirier (Vitoria/ESP) Les 4 réservistes: Meneur: Axel Julien (Dijon) - Arrière: Yakuba Ouattara (Monaco) - Ailier: Lahaou Konaté (Nanterre) - Ailier fort: Alain Koffi (Pau-Orthez) Le programme: Vendredi 29 juin à Tuzla (20h30) Bosnie - France Lundi 2 juillet à Krasnodar (18h00) Russie - France
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.