DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rugby Mondial-2019: le sélectionneur du Japon a choisi de se priver de Goromaru

Vous lisez:

Rugby Mondial-2019: le sélectionneur du Japon a choisi de se priver de Goromaru

Rugby Mondial-2019: le sélectionneur du Japon a choisi de se priver de Goromaru
Taille du texte Aa Aa
Le sélectionneur du Japon Jamie Joseph a choisi de tirer un trait sur l'arrière vedette Ayumu Goromaru, dont l'étoile a pâli depuis 2015, lors de la Coupe du monde 2019 à domicile, a-t-il annoncé vendredi dans un entretien à l'AFP. "Il a disparu du cadre depuis la Coupe du monde (2015)", a indiqué le technicien néo-zélandais. Goromaru a été le visage des "Brave Blossoms" héroïques de 2015, lorsqu'ils avaient battu à la surprise générale l'Afrique du Sud (34-32). Le buteur de 32 ans a enchaîné deux expériences non-concluantes aux Queensland Reds puis à Toulon, et s'est éloigné des radars du sélectionneur, malgré un retour sur l'archipel en 2017, au Yamaha Jubilo. A plus d'un an de la Coupe du monde à la maison, l'esprit de Joseph est tourné vers les deux Tests à venir contre l'Italie, les 9 et 16 juin à Oita puis Kobe, et la Géorgie le 23 juin à Toyota. "Nous voulons atteindre les quarts de finale" du Mondial, a indiqué le sélectionneur, par ailleurs à la tête des Sunwolves, la seule équipe japonaise du Super Rugby. "Nous avons battu des équipes de premier plan ces dernières années. Nous aurions dû battre la France chez elle en novembre dernier, mais avons fait match nul (23-23)", a-t-il poursuivi. "On peut être bon sur un match. C'est différent du Super Rugby: on joue quatre matches, c'est un tournoi très différent. C'est notre objectif", a assuré le Néo-Zélandais.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.