DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gina Haspel devient la première femme à diriger la CIA

Vous lisez:

Gina Haspel devient la première femme à diriger la CIA

Gina Haspel devient la première femme à diriger la CIA
Taille du texte Aa Aa
"Nous l'avons fait!": Gina Haspel a prêté serment lundi, en présence de Donald Trump, devenant à 61 ans la première femme à diriger la CIA, où elle a passé plus de 30 ans. Evoquant "l'énorme fierté" que représente le fait d'être la première femme à la tête de l'agence de renseignement américaine, Mme Haspel a loué le "courage" de générations de femmes avant elle qui ont "combattu les stéréotypes" et "ouvert des portes". "Je suis à ici grâce à ces héroïnes qui n'ont jamais recherché la gloire mais ont été une source d'inspiration", a-t-elle dit. "Nous l'avons fait!", a-t-elle ajouté à l'attention de deux jeunes filles de 6 et 7 ans présentes dans l'assistante qui lui avaient adressé un mot d'encouragement. Dans son allocution lors d'une cérémonie au siège de l'agence de renseignement, M. Trump a brièvement souligné "l'étape" que représentait l'accession d'une femme à la tête de la CIA. Confirmée par le Sénat américain malgré son rôle controversé dans des programmes de torture après les attentats du 11-Septembre, Mme Haspel succède à Mike Pompeo nommé secrétaire d'Etat. Sa candidature avait créé la polémique car elle a dirigé pendant au moins une partie de l'année 2002 une prison secrète de la CIA en Thaïlande, où les détenus suspectés d'appartenir à Al-Qaïda étaient fréquemment torturés. Ils ont subi des simulacres de noyade ("waterboarding"), une technique illégale selon le code militaire mais qui figurait parmi celles autorisées par le président George W. Bush après les attentats du 11-Septembre.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.