DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ligue 2: le président d'Ajaccio va déposer plainte contre son homologue du Havre

Vous lisez:

Ligue 2: le président d'Ajaccio va déposer plainte contre son homologue du Havre

Ligue 2: le président d'Ajaccio va déposer plainte contre son homologue du Havre
Taille du texte Aa Aa
Le président de l'AC Ajaccio a annoncé mardi son intention de déposer plainte pour "dénonciation calomnieuse" contre son homologue du Havre, qui a assuré avoir été frappé dimanche lors du match de prébarrage entre les deux équipes, émaillé d'incidents. "Le président Léon Luciani déposera ce matin une plainte avec constitution de partie civile à l’encontre de Monsieur Vincent Volpe, président du Havre AC pour dénonciation calomnieuse. À cet effet, il produira les vidéos et les témoignages attestant qu’à aucun moment, M. Volpe n’a été victime d’une agression physique", écrit le club dans un court communiqué publié sur son site internet. Initialement prévue vendredi, la rencontre avait été reportée après le caillassage du bus des joueurs normands à proximité du stade d'Ajaccio. Finalement organisée dimanche et remportée aux tirs au but par l'AC Ajaccio, la rencontre a été émaillée d'incidents. L'arbitre a notamment distribué 5 cartons rouges (pour deux joueurs dans chaque équipe et l'entraîner ajaccien), et des échauffourées entre joueurs ont également eu lieu. Après la rencontre, la députée de Seine-Maritime Agnès Firmin Le Bodo, qui assistait au match dimanche, a déclaré avoir dû quitter précipitamment la tribune officielle avec l'équipe du HAC après un jet de projectile. Elle a également assuré que le président du club normand, Vincent Volpe, avait reçu un coup de pied dans le dos. Le club normand a de son côté saisi la commission des compétitions de la LFP et porté plainte.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.