DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Natation: déjà neuf qualifiés français pour Glasgow

Vous lisez:

Natation: déjà neuf qualifiés français pour Glasgow

Natation: déjà neuf qualifiés français pour Glasgow
Taille du texte Aa Aa
Neuf nageurs tricolores, Charlotte Bonnet et Jérémy Stravius en tête, ont décroché leur billet pour les Championnats d'Europe à Glasgow cet été (3-9 août) au premier jour des Championnats de France, mardi à Saint-Raphaël. En seulement 24 heures, la natation française s'est constituée une délégation de la taille de celle envoyée aux Mondiaux-2017 à Budapest, alors qu'il reste encore cinq jours de compétition dans le bassin varois. Bonnet s'est qualifiée sur 50 m en faisant progresser deux fois son record personnel (24.81 puis 24.78) au passage. Stravius a lui fait le nécessaire sur 50 m dos (24.85 pour 25.20 exigé). Seront également du voyage en Ecosse la sprinteuse Marie Wattel (100 m papillon), Lara Grangeon (400 m 4 nages), Théo Bussière (100 m brasse), Anouchka Martin (50 m) et le spécialiste de l'eau libre David Aubry (400 m). Les accompagneront deux nageurs de la "génération 2024": Cyrielle Duhamel (400 m 4 nages) et Roman Fuchs (400 m). Le "cut" à réaliser en séries matinales (à confirmer par une place dans les quatre premiers en finale), selon les règles fixées par le nouvel encadrement des Bleus, a coûté cher à Jordan Pothain, qui peine à trouver un second souffle depuis sa finale olympique sur 400 m en 2016 (3:50.35 contre 3:49.46 demandé). Il n'a pas non plus réussi à la spécialiste du quatre nages Fantine Lesaffre, sacrée championne de France sur 400 m mais trop lente mardi matin (4:43.92 contre 4:43.42).
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.