DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Pérou: Le Parlement nie l'achat de téléviseurs pour regarder la Coupe du monde

Vous lisez:

Pérou: Le Parlement nie l'achat de téléviseurs pour regarder la Coupe du monde

Pérou: Le Parlement nie l'achat de téléviseurs pour regarder la Coupe du monde
Taille du texte Aa Aa
Le Parlement péruvien a nié lundi avoir ordonné l'achat de dizaines de téléviseurs grand écran et de frigos minibars pour que les parlementaires puissent regarder les matches de la Coupe du monde en Russie-2018. "Il est faux que le Congrès de la République achète des téléviseurs pour regarder la Coupe du Monde Russie-2018. Le renouvellement de l'équipement est inclus dans le plan annuel d'achats", a déclaré le Congrès dans un communiqué en réponse à une vague de critiques. Dimanche, le journal La República a révélé l'achat de 60 téléviseurs de 43 pouces et de 76 frigos minibars pour un montant de 122.400 soles (environ 32.000 euros). L'achat intervient moins d'un mois avant le début de la Coupe du Monde en Russie, où le Pérou fait partie du Groupe C aux côtés de la France, du Danemark et de l'Australie. "Les téléviseurs sont pour les bureaux des membres du Congrès. Il y a des télévisions qui datent de 1990, et beaucoup d'entre-elles sont cassées et ne servent qu'à regarder les informations", a déclaré un parlementaire, Hector Becerril. "Je pense qu'il est dommage que nous consacrions des procès-verbaux à quelque-chose qui est budgétisé et, surtout, qui est transparent", a déclaré le président du Congrès, Luis Galarreta. Le Pérou n'a plus participé à une Coupe du Monde depuis 36 ans et sa défaite au 1er tour du Mondial 1982 en Espagne.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.