DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bleus: premier entraînement: sous le soleil, sans Dembélé

Vous lisez:

Bleus: premier entraînement: sous le soleil, sans Dembélé

Bleus: premier entraînement: sous le soleil, sans Dembélé
Taille du texte Aa Aa
Le terrain, c'est parti: le premier entraînement ouvert au public de l'équipe de France dans sa préparation au Mondial-2018 s'est effectué jeudi dans la bonne humeur et sous un soleil brûlant, mais sans Ousmane Dembélé, qui s'est entraîné à part. L'attaquant de 21 ans, victime d'une entorse lors d'un violent tacle sur la cheville droite dimanche avec le FC Barcelone, a fait un travail individuel sur un terrain annexe pendant une heure, achevé par quelques exercices avec le ballon. "C'est une entorse presque bénigne. Il a eu beaucoup de chance, il n'y a pas de gros dégâts. Samedi au plus tard, il sera dans le groupe, logiquement, si tout se passe bien d'ici là", a indiqué à l'AFP le staff de l'équipe de France. L'optimisme est de mise quant à la disponibilité du joueur pour le premier match de préparation, face à la République d'Irlande lundi soir au Stade de France, même si Didier Deschamps peut également le ménager par précaution, en vue par exemple des amicaux suivants (contre l'Italie le 1er juin à Nice puis les Etats-Unis le 9 à Lyon). "Aujourd'hui, je n'exclus pas qu'il soit disponible pour lundi, par rapport au retour que j'aurai et sa sensation", avait déjà avancé le sélectionneur mercredi, au premier jour de la préparation. Le défenseur central Samuel Umtiti, qui n'est pas apparu lors des trois derniers matches de la saison du Barça pour cause de gênes au genou gauche, a pris part à la session de groupe normalement, le genou en question bandé. Le milieu Paul Pogba portait pour sa part une genouillère côté droit, et a fait mal à Corentin Tolisso dans un choc. Mais ce dernier, lui aussi milieu de terrain, a pu reprendre le petit match en grimaçant. - "Plus méchant frérot!" - Il y avait de la bonne humeur jeudi après-midi à Clairefontaine pendant un peu plus d'une heure, et pas mal d'éclats de voix - l'équipe aux chasubles oranges a bruyamment fêté sa victoire finale. Kylian Mbappé a notamment retrouvé avec un plaisir non dissimulé ses ex-coéquipiers de Monaco, les latéraux Djibril Sidibé et Benjamin Mendy, pour quelques moments de rigolade et de chambrage. Mais le jeune prodige s'est aussi fait gentiment tancer en plein match sur son manque d'agressivité défensive par Adil Rami qui lui a lancé: "Allez Kylian, plus méchant frérot!". Dans la même minute, le défenseur marseillais a félicité l'attaquant parisien après un but, d'un "bien joué Kylian!". Le matin, les Bleus avaient effectué des tests physiques. "On comparera aux résultats du mois de mars, comme ça on aura un niveau d'évolution de la forme par rapport à ce test de mars", a expliqué le médecin de la sélection, Franck Le Gall, dans une vidéo diffusée par la Fédération (FFF). Ces tests, pour évaluer par exemple la fréquence cardiaque, comprenaient notamment une course de six minutes à 14 km/h sur terrain synthétique. La veille, rassemblés depuis la mi-journée au château yvelinois, les Bleus avaient fait une sortie en VTT dans la forêt et la petite ville de Clairefontaine, d'une longueur de 17 kilomètres. L'unique absent au rassemblement est le défenseur central Raphaël Varane, retenu par son club du Real Madrid pour la finale de Ligue des champions contre Liverpool samedi à Kiev. Les Bleus partiront en Russie le 10 juin, où ils affronteront dans le groupe C du Mondial l'Australie, le Pérou et le Danemark (les 16, 21 et 26 juin).
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.