DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

NBA: Thompson éteint Houston et offre un match décisif à Golden State

Vous lisez:

NBA: Thompson éteint Houston et offre un match décisif à Golden State

NBA: Thompson éteint Houston et offre un match décisif à Golden State
Taille du texte Aa Aa
Dos au mur, le champion NBA en titre Golden State a répondu présent face à Houston, en s'imposant 115 à 86, samedi à Oakland, et en recollant à trois victoires partout dans la finale de la conférence Ouest, malgré une grosse frayeur dans les deux premiers quart-temps. Maladroits au tir, dépassés physiquement et pris en tenaille par la défense agressive des Rockets, les Warriors, menés de 17 points à l'issue du premier quart-temps, s'en sont remis à leur arrière Klay Thompson, qui a fait pleuvoir les paniers à trois points (9 au total) et terminé meilleur marqueur du match avec 35 points. "Je ne voulais pas rentrer chez moi", a confié Thompson, alors que son équipe, qui a disputé les trois dernières finales NBA, aurait été éliminée en cas de défaite. "On a travaillé trop dur cette saison pour rentrer chez nous. C’est pour ça qu’on joue. C’est quand on est dos au mur qu’on voit de quoi on est fait. Je me sens vraiment bien maintenant, mais dès que je serai dans les vestiaires, je vais oublier ce match", a-t-il expliqué. Après la pause, Golden State a infligé un sévère 64 à 25 à Houston, qui jouait sans son meneur Chris Paul, blessé au muscle ischio-jambier en fin du match précédent jeudi. En plus de Thompson, le Warriors ont pu s'appuyer sur l'explosivité du double meilleur joueur de la NBA (MVP) Stephen Curry (29 points, dont 5 tirs primés), tandis que Kevin Durant, moins en verve que ses coéquipiers, a inscrit 23 points et que Draymond Green a capté 10 rebonds. - Match N.7 à l'Est comme à l'Ouest - Du côté de Houston, le favori pour le titre de MVP James Harden s'est peu à peu éteint dans la seconde partie du match, mais a malgré tout fini la rencontre avec 32 points. Eric Gordon, titularisé à la place de Paul, a lui marqué 19 points et Trevor Ariza a inscrit 14 points. La meilleure équipe de la conférence Ouest sera couronnée lundi à Houston à l'issue du match N.7 pour lequel l'entraîneur de Houston Mike D'Antoni s'est montré confiant. "On était aux Bahamas avec les gars, en juillet ou en août dernier je crois," s'est souvenu D'Antoni. "Si quelqu’un nous avait dit: +Est-ce que vous signeriez pour jouer un match N. 7, à domicile, contre Golden State ?+, j’aurais dit: +Bien sûr, on signe tout de suite+" a-t-il poursuivi. "Maintenant, c’est à nous d’aller au bout. On va devoir assurer. Chaque ville va être gonflée à bloc. C’est à nous de les mettre KO", a ajouté D'Antoni qui a assuré ne pas savoir si Chris Paul sera disponible pour le match N.7. Thompson a lui estimé que son équipe avait les clefs pour battre Houston sur son parquet, une performance que Golden State a déjà réalisée au match N.1 (victoire 119-106). "On a joué intelligemment ce soir. On va garder la même concentration et exécuter notre plan de jeu comme il se doit. J’ai toute la confiance du monde dans cette équipe" Le vainqueur de cette rencontre sera opposé pour le titre de champion NBA à Boston ou à Cleveland, dos à dos trois victoires partout, avant le match N.7 de la finale de la conférence Est dimanche dans la salle des Celtics. C'est la première fois depuis 1979 que les deux finales de conférence, à l'Est comme à l'Ouest, se jouent au match N.7.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.