DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tennis: Pliskova favorable à sanctionner les arbitres en cas d'erreur importante

Vous lisez:

Tennis: Pliskova favorable à sanctionner les arbitres en cas d'erreur importante

Tennis: Pliskova favorable à sanctionner les arbitres en cas d'erreur importante
Taille du texte Aa Aa
La joueuse de tennis tchèque Karolina Pliskova, N.6 mondiale, s'est déclarée dans la presse pragoise de lundi favorable à une sanction à l'encontre d'arbitres dans le cas où une erreur de leur part aurait une incidence sur le résultat d'une partie. "Je pense que les punitions devraient être appliquées aussi pour les arbitres", a déclaré l'ex-N.1 mondiale dans les colonnes du site internet du journal Dnes. "Nous (les joueuses, ndlr) sommes punies pour tout: pour chaque mot, le jet de raquette, le coaching, le temps. Et l'arbitre peut terriblement influencer le match", a-t-elle poursuivi. La Tchèque a récemment écopé d'une amende de la part de la WTA pour son comportement après sa défaite au 2e tour du tournoi de Rome face à la Grecque Maria Sakkari (6-3, 3-6, 5-7). Dans le troisième set, alors que le score était de 5-5, elle a effectué un smash parfaitement valable, les images qui circulent sur internet l'attestent, mais qui a été finalement jugé faute par l'arbitre. En proie à une crise de nerfs, la Tchèque a fracassé sa raquette contre la chaise de l'arbitre, après le match qu'elle a finalement perdu. "Si (une erreur d'arbitrage) se produit à ce moment du score, il faudra qu'il y ait aussi (une punition) pour les arbitres", a résumé Pliskova, vainqueur lundi au 1er tour à Roland-Garros de sa compatriote Barbora Krejcikova en deux sets, 7-6 (8/6), 6-4.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.