DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Droits TV de L1: "Un coup de maître", salue Noël Le Graët

Vous lisez:

Droits TV de L1: "Un coup de maître", salue Noël Le Graët

Droits TV de L1: "Un coup de maître", salue Noël Le Graët
Taille du texte Aa Aa
"Chapeau! Le chiffre est phénoménal. C'est un coup de maître", a salué le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graët, mercredi auprès de l'AFP, au sujet de l'attribution des droits TV de la Ligue 1 à hauteur de 1,153 milliard d'euros par an pour la période 2020-2024. "Chapeau à Didier Quillot et Mathieu Ficot (le directeur général de la Ligue et directeur du développement économique de la Ligue, ndlr). Ils ont préparé ça avec beaucoup de discrétion. L'arrivée de l'Espagnol (Mediapro) est une surprise. Pour Canal+, il reste deux ans, on verra. Les loups ne se mangent pas entre eux. Ils (Canal+) n'ont peut-être pas assez bien senti les choses", a-t-il estimé au lendemain de la décision. "Le partenaire qui vient semble avoir les garanties pour faire face à cette somme. Le cabinet Clifford qui a pris en charge les choses est spécialiste de ce type d'appel d'offres", a-t-il conclu. Les droits TV domestiques de la période 2020-24 de la Ligue 1, le championnat d'élite français, ont été attribués mardi soir contre un montant annuel de 1,153 milliard d'euros. C'est le groupe espagnol Mediapro qui a raflé les principaux "lots" mis aux enchères mardi par la Ligue. En revanche, Canal+, partenaire du foot français depuis 1984, n'a obtenu aucun lot. Les droits pour la période 2016-2020 s'élevaient à 726,5 millions d'euros pour la Ligue 1.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.