DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Basket: Monaco et Strasbourg, un statut à faire respecter en demi-finales

Vous lisez:

Basket: Monaco et Strasbourg, un statut à faire respecter en demi-finales

Basket: Monaco et Strasbourg, un statut à faire respecter en demi-finales
Taille du texte Aa Aa
Respectivement premier et deuxième de la saison régulière, Monaco et Strasbourg abordent en position de force les demi-finales des play-offs Elite, contre Limoges et Le Mans, qui débutent jeudi au meilleur des cinq rencontres. "Je pense que Strasbourg et Monaco sont en effet au-dessus", avaient lâché Antoine Eito, meneur de l'équipe du Mans, dimanche soir au micro de SFR Sport, après la qualification arrachée de haute lutte contre Villeurbanne en quarts de finale. . Monaco a digéré Après une finale de Ligue des champions (3e échelon européen) perdue début mai contre l'AEK Athènes (100-94), des doutes avaient surgi autour de l'équipe de Monaco. Premiers de la saison régulière, les hommes de Zvezdan Mitrovic avaient enchaîné trois revers lors des quatre dernières rencontres. Et ils ont abordé les play-offs Elite avec dans un coin de leur tête les déroutes des saisons précédentes, éliminés à chaque fois par Villeurbanne (quart en 2017, demies en 2016). Cette année, pas de "casse-tête Asvel", Le Mans ayant sorti en quarts le plus gros budget d'Elite et seul club de l'Hexagone invité en Euroligue à partir de la saison 2019/20. Les deux succès contre Pau-Orthez, l'un difficilement arraché à domicile (99-97), et l'autre plus construit à l'extérieur (98-73), ont confirmé la force de Monaco. Méfiance toutefois contre Limoges, facile vainqueur en deux manches de Dijon, surprise de la saison régulière, en quarts de finale. Si le CSP avait pris plus de 100 points (105-90) à Monaco, les Limougeauds s'étaient repris à Beaublanc, s'imposant 82-74. . Strasbourg affaibli En demi-finale et pour les deux premiers matches au Rhénus (jeudi et samedi), Strasbourg devra faire sans son pivot Louis Labeyrie, hospitalisé "pour un bilan médical concernant la récidive d'un syndrome d'allure infectieuse lors du déplacement à Nanterre". "Ce n'est jamais agréable d'avoir un coéquipier sur le côté, mais je pense qu'on a l'effectif nécessaire pour battre Le Mans", a estimé l'intérieur français Florent Pietrus. Pour rejoindre pour la sixième fois consécutive la finale des play-offs, les Alsaciens partiront avec la faveur des pronostics: ils retrouvent des Manceaux qu'ils ont à chaque fois éliminé en demi-finales en 2015 et 2016, sans perdre la moindre rencontre (3-0). Et ils se sont imposés au Mans en fin de saison régulière il y a quatre semaines, pour s'assurer la deuxième place et l'avantage du terrain pour cette demie. Le MSB aura en revanche l'euphorie de son côté. Mal embarqués après une défaite sur leur parquet contre l'Asvel en quart de finale, les Manceaux ont renversé la situation en allant s'imposer sur le parquet de l'Astroballe, puis en remportant le match d'appui chez eux à Antarès.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.