DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Finale Top 14: "Montpellier, c'est un peu Terminator", pour Christophe Urios

Vous lisez:

Finale Top 14: "Montpellier, c'est un peu Terminator", pour Christophe Urios

Finale Top 14: "Montpellier, c'est un peu Terminator", pour Christophe Urios
Taille du texte Aa Aa
"Montpellier, c'est un peu Terminator": le directeur sportif de Castres Christophe Urios s'est déclaré vendredi "lucide" sur la tâche qui attend samedi en finale du Top 14 ses joueurs, qui seront "prêts" après avoir "bu quelques bières ce soir". QUESTION: Vous disiez mardi ne pas avoir l'impression de préparer une finale. Avez-vous changé d'avis? REPONSE: "Non, pas vraiment. Le stade, la conférence de presse, ça change effectivement. Mais sur l'état d'esprit du groupe, la préparation du match, non. On est bien. Pas impatient, plutôt serein. Ce qui ne veut pas dire qu'on n'est pas lucide sur la tâche qui nous attend demain (samedi). Mais l'expérience des matches de phase finale et de celui contre Oyonnax (dernière journée de la saison régulière pour se qualifier, NDLR), est importante et nous a permis d'avoir confiance, de préparer la finale sans trop se prendre la tête." Q: Vous n'allez pas baisser la tête face au favori, ça n'est pas le genre de la maison... R: "Non, ce n'est pas le genre de la maison. Que Montpellier soit grandement favori, ça paraît grandement logique: ils ont dominé le Top 14 de la tête et des épaules, on a pris 50 points chez eux (45-7 fin mars), ils nous ont battus chez nous (22-17 en septembre). Mais c'est un match particulier car c'est une finale. Je sais qu'on sera prêts demain (samedi). On ne l'est pas complètement ce soir, mais quand on aura bu quelques bières ce soir on sera prêts." Q: La qualité du jeu au pied sera-t-elle une des clés? R: "(Montpellier) est une équipe qui étouffe par son physique et la qualité de son jeu pied. Ils te maintiennent chez toi avec leur excellent jeu au pied de pression et toutes leurs armes, et au fur et à mesure ils te font craquer. Tu prends trois, puis six, puis neuf points, puis un essai et tu décroches au score. On sait que le jeu au pied sera important, on a travaillé dessus. Mais c'est un secteur fort chez nous aussi. Il faudra être capable de rivaliser, cela fera partie des éléments importants comme l'entame, la conquête directe... Montpellier c'est un peu Terminator, quand tu regardes leur dernier match, contre Lyon... (40-14). Donc le jeu au pied sera important, il nous maintiendra dans le match mais il faudra autre chose pour les sortir de leur zone de confort." Propos recueillis en conférence de presse
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.