DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roland-Garros: Kei Nishikori trop fort pour Gilles Simon

Vous lisez:

Roland-Garros: Kei Nishikori trop fort pour Gilles Simon

Roland-Garros: Kei Nishikori trop fort pour Gilles Simon
Taille du texte Aa Aa
Le Japonais Kei Nishikori, 21e joueur mondial, était bien trop fort pour Gilles Simon (65e), battu en trois manches (6-3, 6-1, 6-3) en 2h00 de jeu, au 3e tour de Roland-Garros, vendredi. Les deux joueurs ne s'étaient jamais affrontés. Nishikori, qui s'est imposé sur sa cinquième balle de match, est la bête noire des Français puisqu'il a sorti Maxime Janvier (7-6 (7/0), 6-4, 6-3) au 1er tour, et Benoît Paire (6-3, 2-6, 4-6, 6-2, 6-3) au 2e tour. Simon n'a pas trouvé la solution face à la défense impeccable du Japonais. Finaliste à Lyon la semaine dernière contre l'Autrichien Dominic Thiem (8e mondial), il a paru émoussé physiquement contre le Japonais, cédant sur les longs échanges. Nishikori, 28 ans, affrontera Thiem ou l'Italien Matteo Berrettini (96e) pour une place en quarts de finale à Roland-Garros, son meilleur résultat sur la terre battue parisienne en 2015 (défaite contre Jo-Wilfried Tsonga) et 2017 (défaite contre le Britannique Andy Murray). Le Japonais dispute son premier tournoi du Grand Chelem depuis Wimbledon 2017. Il n'a disputé ni l'US Open 2017 ni l'Open d'Australie 2018, en raison d'une blessure au poignet droit.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.