DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Cyclisme: le président de l'UCI ne croit pas à une décision avant le Tour de France concernant Froome

Vous lisez:

Cyclisme: le président de l'UCI ne croit pas à une décision avant le Tour de France concernant Froome

Cyclisme: le président de l'UCI ne croit pas à une décision avant le Tour de France concernant Froome
Taille du texte Aa Aa
Le président de l'Union cycliste internationale (UCI) David Lappartient "ne croit pas" qu'une décision sera prise avant le Tour de France dans le dossier du contrôle antidopage "anormal" de Chris Froome, déclare-t-il samedi dans le quotidien Le Parisien. "Mon souhait a toujours été que ce soit jugé avant le Giro", le Tour d'Italie que Froome vient de remporter dimanche, explique M. Lappartient dans un entretien. "Maintenant, j'aimerais que ce dossier soit réglé avant le Tour (de France). Bon, il faut être réaliste: je crois que ce ne sera pas le cas." "Ce n'est pas un laxisme de l'UCI", se défend le président français de l'instance cycliste internationale. "Mais quand vous avez 1.500 pages de rapport scientifique, il faut bien les analyser. On doit respecter la procédure, les droits de Chris Froome comme les nôtres." Le dossier de Chris Froome est entre les mains du tribunal antidopage de l'UCI chargé de décider du sort du quadruple vainqueur du Tour de France après un contrôle "anormal" sur la Vuelta. Le point d'interrogation demeure sur la date du jugement. Le départ du Tour de France aura lieu le 7 juillet. La nature de la substance (salbutamol, un médicament utilisé contre l'asthme) à un taux anormalement élevé décelé lors du contrôle antidopage du 7 septembre, n'entraîne pas de suspension provisoire. Ce qui, malgré la polémique, permet à Froome, qui nie s'être dopé, de continuer à courir et de tenter cet été de remporter une cinquième Grande Boucle.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.