DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gaël Monfils: "Je sens que cela revient"

Vous lisez:

Gaël Monfils: "Je sens que cela revient"

Gaël Monfils: "Je sens que cela revient"
Taille du texte Aa Aa
La défaite contre David Goffin est "rageante" mais Gaël Monfils retenait surtout le côté positif: "Je sens que (mon niveau) revient", a-t-il affirmé après son élimination au troisième tour de Roland-Garros où il s'est procuré quatre balles de match samedi. Q: Êtes-vous passé par tous les états durant la rencontre? R: "Non. J'étais dans le match du début à la fin et je me sentais plutôt bien. Comme je l'ai déjà dit, je suis malade depuis quelques jours donc l'interruption (pluvieuse vendredi) m'a beaucoup aidé. Aujourd'hui, j'ai réussi à imposer mon jeu, ma tactique. Derrière, David a su bien me contrer au moment décisif." Q: Avez-vous songé à abandonner lorsque c'était difficile physiquement? R: "Jamais. C'est Roland-Garros. Quand je rentre sur le terrain, même diminué, je suis à 100%. Ici j'ai cette capacité à me surpasser, à aller au-delà de la douleur. David a été bon parce qu'ici, il faut quand même venir me chercher. Chapeau à lui!" Q: Le quatrième set était un peu fou... R: "Je ne me rappelle plus très bien du scénario... Je le breake et j'ai une balle de 4-1. Sur ce jeu, David a bien retourné. Il fallait mettre un coup de collier et il a très bien joué le coup. Il a été fort dans le jeu et fort mentalement. Il a eu un mental de champion. L'altercation, ce n'était rien. Je lui dis que je prends mon temps entre les points parce qu'on m'avait reproché d'aller trop vite hier (vendredi). J'aime bien m'appuyer sur les genoux, c'est comme cela que je récupère. On s'est expliqué et David m'a dit: +Désolé, je ne savais pas.+ (A ce moment-là) il a vraiment bien joué les balles de match à 5-4. Sur l'une d'elles, je donne un coup droit long de ligne, c'était le bon coup à jouer. Mais la balle me reste un peu dans la raquette et tape le bas de la bande du filet. C'est dommage. A 6-5, je suis bien cramé. Il était dur ce jeu." R: Quelle émotion domine après cette défaite? R: "C'est un peu comme pour toutes celles d'avant. Je suis déjà passé à autre chose. J'essaie de retrouver un bon niveau de jeu. Je l'ai eu ici hier (vendredi) et aujourd'hui (samedi). A Lyon, j'ai eu un bon jeu pendant un set et demi (défaite d'entrée face à l'Allemand Maximilian Marterer). Je sens que cela revient. C'est sûr que c'est rageant aujourd'hui. Mais j'y crois, je m'accroche et cela va passer." Q: Comment allez-vous aborder Wimbledon (2-15 juillet)? Vous aviez dit avant le tournoi vouloir "affiner" votre staff R: "Je vais affiner mon staff, oui. Mais je ne peux pas en dire plus maintenant. Dans quelques jours, je vais pouvoir plus réfléchir." Propos recueillis en conférence de presse
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.