DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Roland-Garros: Kontaveit a fait craquer Kvitova

Vous lisez:

Roland-Garros: Kontaveit a fait craquer Kvitova

Roland-Garros: Kontaveit a fait craquer Kvitova
Taille du texte Aa Aa
Grâce à sa défense tout-terrain, l'Estonienne Anett Kontaveit, 24e mondiale, a créé la surprise samedi contre la Tchèque Petra Kvitova (8e), dominée 7-6 (8/6), 7-4 (7/4) pour accéder pour la première fois aux huitièmes de finale de Roland-Garros. Kvitova restait sur une série de 13 victoires consécutives, en comptant ses trophées à Prague et Madrid, et faisait partie des principales prétendantes au titre à Paris. Mais elle n'a pas trouvé la solution pour abattre la remarquable défense de la jeune joueuse balte (22 ans) dont le jeu se marie parfaitement à la terre battue. Lors de la préparation, Kontaveit avait fait déjà parler d'elle en se hissant jusqu'au dernier carré du tournoi de Stuttgart puis de celui - plus prestigieux - de Rome en signant des succès contre deux membres du top 10, l'Américaine Venus Williams et la Danoise Caroline Wozniacki. Ses retours de service longs et puissants, ajoutés à son infatigable travail de récupération du fond du court, ont posé de gros problèmes à Kvitova, qui a commis des erreurs au service: 10 doubles fautes dont sept dans le second set. Le tournoi de Roland-Garros réussit peu à la double championne de Wimbledon (2011, 2014). En dix participations, elle a chuté six fois avant la seconde semaine. Son meilleur résultat reste une demi-finale atteinte en 2012. Kontaveit affrontera l'Américaine Sloane Stephens (10e) pour une place en quarts de finale.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.