DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Onze cadavres de migrants repêchés au large de la Tunisie

Vous lisez:

Onze cadavres de migrants repêchés au large de la Tunisie

Onze cadavres de migrants repêchés au large de la Tunisie
Taille du texte Aa Aa
Onze cadavres ont été repêchés et 67 migrants ont été secourus au large du sud de la Tunisie, a annoncé dimanche le ministère de l'Intérieur. Dans la nuit de samedi à dimanche, une embarcation de migrants était "sur le point de couler" au large des côtes du gouvernorat de Sfax, a indiqué le ministère dans un communiqué, qui précisé que "67 d'entre eux avaient été secourus, des Tunisiens et des étrangers, et 11 corps repêchés selon un premier bilan". "Les gardes-côtes et la marine poursuivent leurs recherches avec le soutien d'un avion militaire", d'après ce texte. Le ministère fait état d'un "appel à l'aide le 2 juin à 22H45 locales (21H45 GMT) à propos d'un bateau de pêche sur le point de couler au large de Kerkennah (sud) avec des migrants à bord". "Des unités de la garde maritime à Sfax et de la marine nationale se sont rendues auprès de l'embarcation qui se trouvait à 5 milles nautiques de l'île de Kerkennah et à 16 milles nautiques de la ville de Sfax", selon le ministère de l'Intérieur. Des Tunisiens tentent régulièrement de traverser la Méditerranée, en direction de l'Italie, à la recherche d'un meilleur avenir. Selon des ONG, cela traduit un mal-être persistant chez les jeunes, très touchés par le chômage.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.