DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Amical: Italie-Pays-Bas, duel de déclassés

Vous lisez:

Amical: Italie-Pays-Bas, duel de déclassés

Amical: Italie-Pays-Bas, duel de déclassés
Taille du texte Aa Aa
Les autres se préparent à la Coupe du Monde, eux reconstruisent. L'Italie et les Pays-Bas, deux géants du football absents en Russie, se retrouvent lundi à Turin pour un match amical important sur le chemin d'un difficile retour vers le sommet. "La route est longue", titrait samedi la Gazzetta dello Sport au lendemain de la défaite 3-1 de l'Italie face aux Bleus de Didier Deschamps. Certains passages du match ont en effet été cruels pour la Nazionale, pauvre en talents, et qui a regardé passer les fusées Mbappé et Dembélé, constatant sur le terrain le gouffre qui la sépare d'un candidat au titre mondial. "La France est supérieure, mais d'ici un an on peut être au même niveau", a pourtant assuré le sélectionneur italien Roberto Mancini, qui a au moins réussi la réintégration de l'ancien banni Mario Balotelli. Même s'il a montré en deux matches que son absence en sélection ces deux dernières années était une vraie erreur de jugement, "Super Mario" ne pourra pas à lui seul refaire de l'Italie une équipe de niveau mondial. Mancini a donc du travail et ce match face aux Pays-Bas à Turin lui donne l'occasion de faire avancer son chantier. Après les matches face à l'Arabie Saoudite (2-1) et la France, il devrait procéder de nouveau à quelques changements, avec par exemple Belotti en pointe et l'intéressant Cristante au milieu. Côté néerlandais, la situation n'est pas plus réjouissante. Chargé de rebâtir un groupe après les non-qualifications pour l'Euro-2016 puis le Mondial-2018, Ronald Koeman cherche encore des réponses. Le succès 3-0 contre le Portugal au mois de mars avait été encourageant, mais le match nul concédé jeudi en Slovaquie (1-1) a été vécu comme un coup d'arrêt. "Ce match montre que le travail de reconstruction sera long. Je veux voir mon équipe évoluer avec l’intention d’avoir la possession de balle. Et ça, je ne l’ai pas vu", a reconnu Koeman. "Nous avons joué trop bas, comme si les joueurs avaient peur. C’était une prestation très faible. Il nous reste trois jours d’entraînement pour retrouver un niveau convenable face à l'Italie", a de son côté asséné le milieu de l'AS Rome Kevin Strootman.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.