DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bleus: Pogba veut "être le patron" mais n'a "pas les clés"

Vous lisez:

Bleus: Pogba veut "être le patron" mais n'a "pas les clés"

Bleus: Pogba veut "être le patron" mais n'a "pas les clés"
Taille du texte Aa Aa
Le milieu Paul Pogba, dont le rendement en équipe de France fait débat, assure qu'il veut "être le patron" des Bleus mais qu'il n'en a "pas les clés" car n'est "pas toujours dans les meilleures conditions". "Faut me dire: qui est le patron de l'équipe de France?", s'interroge-t-il avant d'assener qu'"il y a un manque", dans un entretien à France Football réalisé il y a deux semaines et à paraître mardi, où il parle parfois de lui à la troisième personne. Il développe ensuite: "Je peux jouer à droite, à gauche, en sentinelle. Je me sens à l'aise mais ce n'est pas comme si j'étais toujours dans les meilleures conditions. C'est comme si on me disait: +Je veux que tu sois patron+ mais qu'on ne me donne pas les clés", ou +Je te donne cette maison mais tu n'as pas les clés+". "Paul doit être patron, oui, les gens en dehors le pensent, moi aussi. Je suis un des plus anciens avec Deschamps. Je veux être le patron de l'équipe de France. Mais ce n'est pas que moi. Je veux prendre les rênes de l'équipe mais il faut que je sois aussi dans les meilleures conditions. Je ne dis pas que je veux qu'on change tout pour moi, ce n'est pas ça. Si je dois jouer arrière droit, je le ferai à fond", ajoute-t-il. "Paul il peut tout faire. Mais si aujourd'hui le coach me dit +Tu restes milieu défensif+, je vais faire quoi? J'écoute les médias ou le coach? Je ne contrôle pas tout. Paul, il doit être plus décisif... Je fais des choses que des milieux ne font pas pas mais eux ne sont pas jugés comme ça, juste récupérer des ballons et faire le milieu. Déjà, on me compare avec des 10, des attaquants...", relève aussi le joueur. - "A gauche dans un milieu à trois" - Lors de cet entretien, le joueur demande à l'interviewer: "Toi, t'es le coach de Paul, tu me mets où et tu me dis quoi? Tu veux quoi de moi?". Le journaliste répond: "A gauche dans un milieu à trois et je te dis de faire ce qu'il faut dans le replacement mais de te projeter car, derrière toi, ça tient la baraque". Pogba approuve: "D'accord. Pourquoi? Parce que tu penses que c'est là où je suis le meilleur et que je peux tout casser. Donc, tu veux me mettre dans les meilleures conditions. Je suis plus influent comme ça et je me sens le mieux comme ça, c'est ce que je t'aurais dit. Mais si ce n'est pas le cas, on fait comment?" Pogba (53 sélections, 9 buts, 7 passes décisives), titularisé vendredi dernier contre l'Italie à Nice (3-1) dans un milieu à trois d'abord à gauche avant de glisser à droite, lors du deuxième match de préparation des Bleus au Mondial-2018, est sorti en fin de partie sous les sifflets, et sa performance a été très critiquée dans la presse. Le milieu de 25 ans avait déjà annoncé vouloir "prendre les rênes de l'équipe de France" et "être patron, sur le terrain et en dehors du terrain", mi-mai sur Canal+.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.