DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hong Kong: deux ex-élus indépendantistes condamnés à de la prison

Vous lisez:

Hong Kong: deux ex-élus indépendantistes condamnés à de la prison

Hong Kong: deux ex-élus indépendantistes condamnés à de la prison
Taille du texte Aa Aa
Deux indépendantistes hongkongais qui avaient été ejectés de leur fauteuil de député en 2016 ont été condamnés à quatre semaines de prison lundi pour avoir tenté de rentrer de force dans le Parlement. Baggio Leung, 31 ans, et Yau Wai-ching, 27 ans, appartiennent au mouvement indépendantiste de l'ancienne colonie britannique qui réclame de divorcer de la Chine accusée de menacer les libertés du territoire semi-autonome. Le tribunal a estimé qu'ils avaient "porté directement atteinte à la dignité du Conseil législatif (LegCo, le Parlement hongkongais)". Le juge Wong Sze-lai a accepté de leur octroyer la liberté sous caution le temps de l'appel potentiel. Mme Yau a cependant renoncé à son droit d'appel et choisi de purger sa peine de prison. Les appels à l'indépendance de Hong Kong irritent Pékin au plus haut point. Depuis deux ans, tout point de vue indépendantiste est réprimé. Les deux jeunes gens sont les derniers militants en date à être condamnés à des peines de prison pour des motifs politiques. Ils étaient poursuivis pour réunion illégale et tentative de pénétrer par la force dans le LegCo en novembre 2016 mais avaient plaidé non coupable. Des échauffourées les avaient opposés aux personnels de sécurité. Ils avaient été interdits de rentrer au Parlement le temps que la justice examine leur disqualification. Les deux jeunes gens avaient été élus aux législatives de l'automne 2016 mais n'ont jamais pu siéger après avoir exprimé leur protestation lors de la cérémonie de prestation de serment. Ils avaient délibérément écorché ce serment et s'étaient drapés dans des bannières proclamant que "Hong Kong n'est pas la Chine". Dans une "interprétation" rare de la Constitution hongkongaise, Pékin avait ensuite jugé qu'ils devaient être disqualifiés, ce qui avait été validé par la justice hongkongaise. Hong Kong doit marquer lundi soir le 29ème anniversaire de la répression de la place Tiananmen à Pékin avec un rassemblement dans un parc. C'est le seul endroit de Chine où cet événement est commémoré en masse au grand jour.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.