DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Basket: Limoges maintient le suspense en renversant Monaco

Vous lisez:

Basket: Limoges maintient le suspense en renversant Monaco

Taille du texte Aa Aa
Limoges a maintenu le suspense en demi-finale du Championnat de France de basket en remportant le match 3 face à Monaco, 76 à 71, mercredi devant son public à Beaublanc. Les Limougeauds ne sont plus menés que 2 à 1 et auront l'occasion d'égaliser vendredi avant d'aller disputer un éventuel match 5 en Principauté dimanche chez les vainqueurs de la saison régulière. Le CSP a réussi un spectaculaire renversement de situation après avoir été complètement dominé pendant les 17 premières minutes (32-49) à cause d'une défense absente. Il a commencé sa remontée avant d'aller au vestiaire (-10) et l'a poursuivi en seconde période, passant devant pour la première fois à sept minutes de la fin sur un panier à trois points de William Howard (9 points). Les Monégasques avaient soudainement perdu leur basket d'attaque. Dans le quatrième quart-temps, il a fallu attendre près de sept minutes pour voir la Roca Team inscrire son premier panier. "Je suis content de la bagarre. On a fait 30 minutes de super basket. Il faudra faire la même chose au match 4, les obliger à prendre des tirs difficiles", a déclaré l'Américain Brian Conklin, meilleur marqueur de Limoges avec 16 points, devant le Français Axel Bouteille (12), au micro de SFR Sports. Le Monégasque Paul Lacombe (12 points, comme le pivot bosnien Elmedin Kikanovic) a lui mis en cause l'arbitrage. "On a perdu contre les arbitres, c'est honteux. S'ils ne voulaient pas qu'on gagne, il fallait nous le dire", a dit l'international, regrettant la différence dans le nombre de lancers-francs donnés aux deux équipes (35 pour Limoges, 14 pour Monaco).
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.