DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Moto: Lorenzo rejoint Marquez chez Honda et sera remplacé par Petrucci chez Ducati

Vous lisez:

Moto: Lorenzo rejoint Marquez chez Honda et sera remplacé par Petrucci chez Ducati

Moto: Lorenzo rejoint Marquez chez Honda et sera remplacé par Petrucci chez Ducati
Taille du texte Aa Aa
Il y aura du mouvement -et pas des moindres- sur la grille de départ du MotoGP en 2019: le triple champion du monde espagnol Jorge Lorenzo va rejoindre son compatriote Marc Marquez chez Honda et sera remplacé chez Ducati par l'Italien Danilo Petrucci. "Deux grands champions avec de grands talents. Nous espérons grandement que cela va renforcer l'équipe et contribuer au développement de Honda", a souligné le constructeur japonais, dont la future paire de pilotes ne compte pas moins de sept titres dans la catégorie reine de la vitesse moto. Un Espagnol en chasse un autre dans les rangs de l'institution nippone. Lorenzo va en effet prendre la relève de Dani Pedrosa, qui quitte Honda à 32 ans, après 18 ans d'une collaboration marquée par 31 victoires au plus haut niveau mondial. L'Ibère de 31 ans, qui a décroché avec Yamaha les titres mondiaux en 2010, 2012 et 2015 avant de passer chez Ducati ces deux dernières saisons avec de grandes difficultés d'adaptation, s'est engagé pour deux ans, jusque fin 2020. La presse évoque un salaire de 4 millions d'euros par an, bien moins que les 12,5 millions annuels versés par la marque italienne. Lorenzo, vainqueur dimanche au Mugello de son 45e Grand Prix, le premier avec Ducati après trois seulement podiums en 2017, n'occupe que la 10e place du classement du Championnat du monde après un début de saison raté. Il sera suppléé chez Ducati par un pilote maison, Danilo Petrucci, promu aux côtés du vice-champion du monde en titre italien Andrea Dovizioso au sein du "team" officiel, après quatre saisons passées chez l'équipe satellite Alma Pramac. - Pedrosa et Iannone libres - "C'est un rêve qui devient réalité. C'est un grand honneur de rejoindre le team officiel, tout particulièrement pour moi car j'ai débuté chez eux en tant que pilote test, a réagi Petrucci, 27 ans, dont le contrat coure sur un an. J'ai vraiment hâte d'y être mais, pour le moment, tout ce que je veux, c'est terminer dans le Top 5 au Championnat." Pedrosa, qui a terminé trois fois vice-champion du monde (en 2007, 2010 et 2012) mais n'occupe que la 12e place au classement des pilotes après une série de chutes et de blessures, et Honda avaient annoncé mardi leur séparation "par consentement mutuel". Parmi les têtes d'affiche, outre l'Espagnol, l'Italien Andrea Iannone, qui ne prolongera pas avec Suzuki, est également libre l'an prochain. Du côté des écuries d'usine, il ne reste qu'une place à prendre chez Aprilia et une autre chez Suzuki. Mais cette dernière serait promise, selon la rumeur, au prodige espagnol de 20 ans Joan Mir, champion Moto3 en titre, qui évolue désormais en Moto2. Par ailleurs, l'équipe française Tech3 a annoncé mardi la prolongation de contrat du pilote malaisien Hafizh Syahrin pour une saison. A 24 ans, celui-ci occupe la 16e place du classement. Il évoluera l'an prochain aux côtés du Portugais Miguel Oliveira, issu du Moto2, qui remplace le Français Johann Zarco, en partance pour KTM. La plupart des écuries ayant signé leurs duos de pilotes pour les deux années à venir, la saison prochaine devrait très calme sur le front des transferts.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.