DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bleus: Le Graët verra Rabiot après le Mondial pour "comprendre"

Vous lisez:

Bleus: Le Graët verra Rabiot après le Mondial pour "comprendre"

Bleus: Le Graët verra Rabiot après le Mondial pour "comprendre"
Taille du texte Aa Aa
"Je le verrai après la Coupe du monde, (...) j'aimerais bien discuter avec lui et comprendre", a dit le président de la FFF Noël Le Graët, vendredi sur RMC, à propos d'Adrien Rabiot, qui avait refusé son statut de suppléant en équipe de France en vue du Mondial-2018. "Il s'est sanctionné tout seul le malheureux. Pourquoi ajouter une peine à la peine? Déjà l'opinion publique n'a pas apprécié, moi non plus. Voilà un garçon que je ne trouvais pas très bavard, mais franchement plutôt agréable. Je ne l'imaginais pas faire la tête dans un coin d'une salle. Mauvais conseillers…", a jugé la patron de la Fédération française de football. "Je le verrai après la Coupe du monde. Je n'aime pas punir tout le temps. Il a fait une erreur monumentale qui va le pénaliser, lui tout seul, longtemps. Ce n'est pas une sanction. Les textes ce sont quoi, deux matchs, quatre matchs? Ça sert à quoi? Déjà on va les faire en Russie. J'aimerais bien discuter avec lui et comprendre", a conclu Noël Le Graët. Adrien Rabiot, 23 ans et 6 sélections, faisait partie des onze suppléants chargés de se tenir prêts en cas de pépin physique dans le groupe des 23 Bleus retenus pour la Coupe du monde. Vexé de ne pas avoir été convoqué directement pour ce Mondial en Russie, il avait refusé cette place de suppléant via un courriel adressé au sélectionneur Didier Deschamps. Dans la foulée, le milieu du PSG avait diffusé une lettre ouverte, pour affirmer que le choix de Deschamps à son égard ne répondait "à aucune logique sportive".
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.