DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La LFP veut "éradiquer le problème des fumigènes"

Vous lisez:

La LFP veut "éradiquer le problème des fumigènes"

La LFP veut "éradiquer le problème des fumigènes"
Taille du texte Aa Aa
La Ligue de football professionnel (LFP) veut "éradiquer le problème des fumigènes", a déclaré vendredi sa présidente Nathalie Boy de la Tour, évoquant une augmentation des incidents de 60% en un an. "On a enclenché une réflexion sur l'évolution de la manière de travailler de la commission de discipline. Avant le début de la prochaine saison, son président doit nous faire des propositions pour améliorer son efficacité avec des réunions plus rapides, un instructeur supplémentaire et une application plus stricte des barèmes disciplinaires pour les fumigènes", a de son côté précisé Didier Quillot après l'assemblée générale de la LFP organisée à Marsillargues (Hérault) en hommage à l'ancien président de Montpellier Louis Nicollin décédé il y a moins d'un an. Le président de la Fédération française de football (FFF) Noël Le Graet avait ouvert le débat et mis la pression sur la LFP lors de l'assemblée générale de la FFR qui s'est tenue à Strasbourg la semaine passée et a de nouveau mis l'accent sur cette question dans les médias récemment. "Nous n'avons pas été surpris par sa position. Nous avons d'ailleurs parlé longuement avec Noël Le Graet. Et nous avons fait ensemble des demandes à divers ministères, d'autant que le football amateur n'est pas exempt de ce problème", a poursuivi Nathalie Boy de la Tour, qui dit attendre un rendez-vous ministériel avant la fin de la Coupe du monde (14 juin-15 juillet). "Nous devons traiter ce problème même s'il y a quatre clubs français qui concentrent deux tiers des fumigènes. On va faire des propositions pour que ce phénomène disparaisse de nos stades dès la saison prochaine", a renchéri Didier Quillot. "Certains clubs comme Lille, Nice, Strasbourg ou Montpellier, qui avaient ce problème par le passé, n'en ont plus du tout. C'est la discussion avec les supporters qui a fait son effet. Si certains y sont arrivés, tous peuvent le faire", a encore assuré Didier Quillot.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.