DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle inculpation pour l'ex-chef de campagne de Trump

Vous lisez:

Nouvelle inculpation pour l'ex-chef de campagne de Trump

Nouvelle inculpation pour l'ex-chef de campagne de Trump
Taille du texte Aa Aa
L'ex-chef de campagne de Donald Trump, Paul Manafort, qui attend son procès pour blanchiment, fraude fiscale et bancaire et lobbying illégal, dans le cadre de l'enquête sur l'ingérence de la Russie dans la présidentielle américaine, a été également inculpé vendredi d'entrave à la justice. Avec lui est poursuivi un de ses anciens proches collaborateurs, un Russe nommé Konstantin Kilimnik, précise l'acte de mise en accusation signé par le procureur spécial Robert Mueller. Les deux hommes sont accusés de tentatives de subornation de deux témoins dans cette enquête s'intéressant aux activités passées des acteurs de l'élection de 2016. Des faits présumés qui ont conduit M. Mueller à demander la révocation de la liberté conditionnelle de M. Manafort, ou au moins le durcissement de son contrôle judiciaire. Une audience devant un juge est prévue la semaine prochaine sur cette question. Selon l'accusation, MM. Manafort, Kilimnik et d'autres ont mené une campagne de lobbying en faveur du gouvernement de l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch, soutenu par Moscou. Cette opération a inclus le versement de plus de deux millions d'euros à d'anciens hauts responsables européens. Paul Manafort dément les charges qui le visent. Il doit être jugé lors de deux procès distincts, en juillet et en septembre. L'enquête sur l'ingérence russe dans la campagne présidentielle américaine est entrée dans sa deuxième année et continue de peser sur la présidence de Donald Trump, qui dénonce régulièrement une "chasse aux sorcières".
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.