DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ski: drame pour Bode Miller, sa petite fille se noie dans une piscine

Vous lisez:

Ski: drame pour Bode Miller, sa petite fille se noie dans une piscine

Ski: drame pour Bode Miller, sa petite fille se noie dans une piscine
Taille du texte Aa Aa
Le champion olympique de ski Bode Miller a vécu un drame personnel lundi quand sa petite fille, âgée de 19 mois, s'est noyée dans une piscine, a annoncé la police californienne. Emeline Gier Miller a été retrouvée inconsciente dans la piscine d'un voisin du skieur à Cota de Caza, dans le comté d'Orange, au sud de Los Angeles. Miller, 40 ans, et sa femme Morgan assistaient à une fête chez ce voisin lors de la tragédie. Les secours, rapidement sur place, n'ont pas pu ranimer la fillette, a regretté le capitaine des pompiers Tony Bommarito. "Ils ont essayé longtemps", a-t-il souligné. Bode Miller a ensuite écrit un message sur Instagram où il dit que lui-même et sa famille sont "plus que dévastés". "Notre bébé, Emmy, est décédée hier. Je n'aurais jamais pensé ressentir un jour une telle douleur", a écrit le skieur, appelant au respect de sa vie privée. Bode Miller est le skieur américain le plus titré de l'histoire avec six médailles olympiques récoltées en 2002, 2010 et 2014, dont une médaille d'or en combiné remportée à domicile en 2002 aux Jeux de Salt Lake City. Il a également remporté quatre titres de champion du monde, ainsi que deux gros Globe de cristal en 2005 et 2008. Il a mis un terme à sa carrière de skieur il y a quelques mois. Il a épousé en 2012 la championne de beach volley Morgan Beck. Le couple a un petit garçon, Edward Miller, né en 2015, un an avant Emeline, qui avait vu le jour en 2016.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.