DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Allemagne: un Tunisien arrêté après la découverte d'une "substance toxique"

Vous lisez:

Allemagne: un Tunisien arrêté après la découverte d'une "substance toxique"

Allemagne: un Tunisien arrêté après la découverte d'une "substance toxique"
Taille du texte Aa Aa
Un Tunisien et son épouse ont été interpellés mardi soir en Allemagne après la découverte dans leur appartement d'une "substance toxique" présumée mais non identifiée, a annoncé mercredi la police qui "n'exclut pas un contexte terroriste". Le Parquet général, compétent dans les affaires de terrorisme, a été saisi mais n'a fait aucun commentaire sur l'affaire. Selon l'agence de presse allemande DPA, les enquêteurs tentent de déterminer si le couple préparaient une attaque. Le couple a été interpellé dans la soirée de mardi à Cologne par des unités spéciales de la police et se trouvait toujours en garde à vue mercredi matin, a indiqué dans un communiqué la police de cette ville de l'ouest de l'Allemagne. La police soupçonnait la présence d'une "substance toxique" dans l'appartement du couple, mais le produit faisait toujours l'objet d'analyses mercredi matin. "Nous avons décidé d'agir rapidement afin d'écarter tout danger", a indiqué à DPA le porte-parole de la police, André Fassbender. Selon la chaîne d'information en continu n-tv, l'épouse serait de nationalité allemande et récemment convertie à l'islam. Les enfants, dont le nombre n'a pas été précisé, ont été confiés aux services sociaux de la ville de Cologne, selon la police. Les télévisions allemandes montraient mercredi matin des allers et venues d'agents de la police scientifique revêtus de combinaisons de protection spéciales, manifestement en raison de la substance découverte chez le couple. Les autorités allemandes sont sur le qui-vive en raison de plusieurs attaques jihadistes perpétrées ou envisagées dans le pays ces dernières années. La plus grave d'entre elles, survenue en décembre 2016, a été commise par un Tunisien de 23 ans, Anis Amri, auteur d'un attentat au camion-bélier sur un marché de Noël à Berlin. L'attaque, qui avait fait douze morts, avait été revendiquée par le groupe Etat islamique (EI).
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.