DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Des bijoux de Marie-Antoinette aux enchères à Genève

Vous lisez:

Des bijoux de Marie-Antoinette aux enchères à Genève

Des bijoux de Marie-Antoinette aux enchères à Genève
Taille du texte Aa Aa

Un pendentif et des boucles d'oreilles en diamants, un collier de plus de 300 perles naturelles : ce sont quelques-uns des derniers bijoux de la reine Marie-Antoinette qui seront mis aux enchères en novembre prochain à Genève pour une vente tout à fait exceptionnelle.
Connue pour sa folie des grandeur, au point d'écorner durablement sa réputation, l'épouse de Louis XVI avait pris soin de mettre à l'abri son trésor peu avant de finir guillotinée par les révolutionnaires français.

C'est en mars 1791, alors que la famille royale tente de fuir la France, que les bijoux de Marie-Antoinette sont discrètement envoyés à Bruxelles où réside un homme de confiance. C'est grâce à lui que le trésor sera finalement remis à l'Empereur d'Autriche, neveu de Marie-Antoinette.

Propriété de la famille Bourbon Parme depuis 225 ans, ce trésor royal est aujourd'hui à vendre. Les bijoux de Marie-Antoinette sont évalués à près d'un million d'euros.

Mais d'autres bijoux de famille seront également mis aux enchères le 12 novembre dont une impressionnante parure de 95 diamants ayant appartenu à Louise, la petite-fille de Charles X, le dernier roi de France. La vente comprendra aussi une tiare en diamants offerte par l'Empereur François Joseph à sa petite-nièce, l'Archiduchesse Marie Anne d'Autriche pour son mariage en 1902.

Avant la vente, les lots phares de la collection seront présentés à Milan le 27 juin avant de faire le tour du monde, de Londres à New York en passant par Hong Kong.

Avec Agences