DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Coupe du Monde : la sélection espagnole en crise

Vous lisez:

Coupe du Monde : la sélection espagnole en crise

Taille du texte Aa Aa

Le sélectionneur espagnol Julen Lopetegui, fragilisé mardi par sa signature surprise au Real Madrid, a été démis mercredi par Luis Rubiales, le président de la Fédération. Un cataclysme qui plonge la Roja dans la crise à deux jours de son entrée en lice contre le Portugal à la Coupe du monde 2018.

"Nous avons décidé de nous passer du sélectionneur", a dit le président Luis Rubiales en conférence de presse. "La sélection appartient à tous les Espagnols. C'est une décision que nous avons dû prendre en fonction de cette manière de faire et en fonction de certaines valeurs", a-t-il précisé, ajoutant que le nom du remplaçant serait annoncé sous peu "en touchant le moins possible" l'encadrement actuel. *

Julen Lopetegui a annoncé hier qu'il quitterait ses fonctions pour devenir entraîneur du Real Madrid après le Mondial, mais la fédération a décidé qu'il ne pourra même pas jouer la reine des compétitions. On attend le nom de celui qui va devoir recoller les pots cassés, mais l'encadrement actuel devrait être "touché le moins possible", selon la fédération espagnole.

La vacance n'aura pas duré bien longtemps : c'est l'ancien international Fernando Hierro, directeur sportif de l'Espagne qui a été nommé mercredi sélectionneur de la Roja en remplacement de Julen Lopetegui.

"Fernando Hierro assumera la charge de sélectionneur national à la Coupe du monde en Russie", écrit la RFEF dans un communiqué. Une conférence de presse est programmée à 18h30 locales (15h30 GMT) pour présenter le technicien, âgé de 50 ans et dont l'expérience d'entraîneur principal se limite à une saison sur le banc d'Oviedo en deuxième division espagnole.

Avec Agences