DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie - Arabie : les derniers seront les premiers

Vous lisez:

Russie - Arabie : les derniers seront les premiers

Taille du texte Aa Aa

Le stade Luzhniki de Moscou et ses 81 000 places, c'est ici que tout commence ce jeudi et que le trophée sera soulevé le 15 juillet. Le pays hôte, la Russie, affronte l'Arabie saoudite en ouverture de la Coupe du monde de football.

La Russie 70e, contre l'Arabie 67e du classement FIFA, pas vraiment une affiche de rêve. Ce sont tout bonnement les deux équipes les moins bien classées de la compétition. C'est en revanche une occasion rêvée pour des Russes, qui n'ont pas gagné de match depuis octobre 2017, de se libérer d'une immense pression.

"Ce que veut notre équipe, c'est rendre fier le peuple russe, qu 'il soit fier de sa sélection. Nous avons vraiment à cœur de gagner leur soutien", a expliqué le défenseur de la sélection russe Aleksander Samedov, mercredi en conférence de presse.

Le sélectionneur russe Stanislav Cherchesov est apparu décontracté à la veille du grand rendez-vous. Critiqué pour les résultats médiocres de son équipe, le technicien reconnait : "C'est vrai, on prend souvent du temps au démarrage, mais une fois qu'on a le pied sur la pédale, on va jusqu'au bout. Je crois qu'une fois que tout cela aura commencé, tout va rentrer en ordre", dit-il confiant.

Il est vrai que l'Arabie saoudite, qui n'a plus gagné en Coupe du monde depuis 1994, n'est pas favorite. Peu de ses joueurs évoluent dans des grands championnats, contrairement à la Russie.

Mais attention, elle pourra compter sur Mohammad Al-Sahlawi, co-meilleur buteur mondial du tour préliminaire (16 réalisations, comme Ahmed Khalil des Émirats et Robert Lewandowski de Pologne), ainsi que sur un entraîneur expérimenté : l’Espagnol Juan Antonio Pizzi, ex-sélectionneur du Chili.

Dans le même temps, Achille, le chat sourd nommé pronostiqueur officiel du Mondial, humble successeur de Paul le poulpe, a donné la Russie vainqueur. Pas idiot, le pays hôte n’a jamais perdu un match d’ouverture.

La phase de groupe prendra son rythme de croisière vendredi, à raison de trois à quatre matchs par jour et un premier choc : Espagne Portugal (vendredi, 17h - heure française) .