DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial : CR7, Ramos et Salah entrent en piste

Vous lisez:

Mondial : CR7, Ramos et Salah entrent en piste

Mondial : CR7, Ramos et Salah entrent en piste
Taille du texte Aa Aa

Les choses sérieuses commencent ce vendredi sur les terrains de football russes : Les deux derniers champions d'Europe se défient ce vendredi à Sotchi, après le retour des des Pharaons de Mo Salah et des Lions de l'Atlas marocains.

Portugal-Espagne (20h en France)

Portugal Espagne, le derby ibérique du groupe B est bousculé par l'éviction du sélectionneur de la Roja, Julen Lopetegui, l'avant-veille du match. Son remplaçant Fernando Hierro, quelques dizaines de matchs de deuxième division à son actif, affronte l'un des favoris de la plus grande compétition de la planète : ça s'appelle, au minimum, un baptême du feu.

Pour battre le Portugal, solide derrière et douée devant, le nouveau-venu sur le banc espagnol peut s'appuyer sur une sélection ultra-expérimentée, invaincue en 20 matchs, et à priori capable de museler la star portugaise Cristinano Ronaldo, qui n'a jamais marqué contre l'Espagne et globalement jamais brillé en Coupe du monde.

Egypte - Uruguay (14h en France)

L'Egypte, pour sa part retrouvera le Mondial après 28 ans d'absence. Les Pharaons rencontre l'Uruguay d'Edison Cavani et Luis Suarez, double lauréat de la compétition et quart de finaliste de la dernière édition.

Deux points positifs sont à relever en faveur de l'équipe africaine : sa star Mohamed Salah est remis de blessure, bien qu'on ne sache pas encore s'il débutera la rencontre. Et l'Uruguay n'a pas entamé un mondial par une victoire depuis 1970.

Maroc - Iran (17h en France)

Dans le troisième et dernier match de vendredi, le Maroc, absent pour sa part depuis 20 ans, joue contre l'Iran. Les deux outsiders du groupe B n'ont pas droit à l'erreur avant de retrouver le Portugal et l'Espagne.

Un match serré à prévoir : les Lions de l'Atlas comme les Iraniens, son sortis invaincus des éliminatoires. Le Maroc n'a pas encaissé le moindre but malgré un groupe relevé et l'Iran n'en a concédé que deux.