DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Frida Kahlo, l'art de la résilience

Vous lisez:

Frida Kahlo, l'art de la résilience

© Copyright :
REUTERS/Toby Melville
Taille du texte Aa Aa

On pensait peut-être tout savoir - ou presque - de Frida Kahlo, et pourtant, le Victoria & Albert Museum donne à voir un portrait intime de l'artiste mexicaine, avec l'exposition qui débute ce samedi à Londres.

Ses oeuvres restent ici au second plan, pour s'intéresser davantage à ce qui en a été la matrice : sa souffrance, et son handicap. "L'identité de Frida, son apparence, son art, sont indissociables de ses handicaps", explique Claire Wilcox, co-commissaire de l'exposition. "Elle a vécu son existence dans la douleur, mais elle l'a transcendée".

Une esthétique omniprésente dans ces objets du quotidien, dévoilés pour la première fois en dehors du Mexique, et qui contribuaient à dépasser le mal qui la rongeait, depuis sa polyomyélite, puis l'accident de bus dont elle a été victime à l'adolescence.

"C'est la première fois que l'on voit Frida en tant que personne, en tant qu'artiste mais aussi en tant que femme, qui n'a pas laissé son handicap la définir", indique Circe Henestrosa, co-commissaire de l'exposition. "C'est elle qui s'est définie selon ses propres termes".

Une exposition à découvrir au Victoria & Albert Museum de Londres jusqu'au 4 novembre prochain.

Plus de Cult