DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Mondial-2018: Dembélé a déçu, les latéraux autoritaires

Vous lisez:

Mondial-2018: Dembélé a déçu, les latéraux autoritaires

Mondial-2018: Dembélé a déçu, les latéraux autoritaires
Taille du texte Aa Aa
Il avait été préféré à Olivier Giroud dans le onze de départ, mais Ousmane Dembélé a déçu face à l'Australie (2-1) samedi, contrairement aux deux jeunes latéraux Benjamin Pavard et Lucas Hernandez, très autoritaires en défense. Hugo Lloris: le gardien a fait un très bon match en étant vigilant, notamment à la 17e minute quand Corentin Tolisso a repoussé vers sa cage un coup franc australien. Il encaisse le penalty australien, mais ne peut pas faire grand-chose. Benjamin Pavard: le latéral droit de 22 ans a signé plusieurs interventions défensives très tranchantes dans cette grosse bagarre proposée par les Australiens. Un bon match même s'il a été moins en vue offensivement. Raphaël Varane: le défenseur central du Real Madrid a rendu une copie propre, en étant souvent précis dans la relance et costaud dans les duels. Samuel Umtiti: pas de chance pour le Barcelonais qui provoque le penalty de l'égalisation, d'une main dans la surface à la 62e minute. Jusque-là, il était intéressant et précieux. Lucas Hernandez: il a beaucoup couru dans cette partie très disputée et a remporté tous ses duels en première période. Il peut sans doute en faire davantage devant lui aussi. Corentin Tolisso: il a semblé moins vif que lors de ses dernières prestations avec les Bleus. Remplacé par Blaise Matuidi à la 76e. N'Golo Kanté: il est monté en puissance au fur à mesure et s'est montré précieux pour récupérer les ballons, comme à son habitude. Indispensable. Paul Pogba: il a sauvé son équipe d'une subtile pichenette déviée par un Australien à la 80e minute. Une bonne prestation pour celui qui veut être le "patron" de cette équipe de France, même s'il aurait pu gratter plus de ballons dans le premier acte. Kylian Mbappé: il a encore multiplié les accélérations et souvent semé le trouble dans la défense adverse, mais a manqué ses derniers gestes et réalisé plusieurs dribbles superflus, notamment à la demi-heure de jeu. Il s'est peu à peu éteint en deuxième période. Antoine Griezmann: il a obtenu et converti un penalty, après l'utilisation de l'assistance à l'arbitrage vidéo (58e). Une manière de sauver son match pour celui qui avait été beaucoup trop discret jusqu'ici. Remplacé par Olivier Giroud à la 70e minute. Ousmane Dembélé: il en a fait un peu trop en début de match avec une série de dribbles ratés et n'a finalement pratiquement pas pesé dans cette partie. Une grosse déception pour l'attaquant du Barça qui avait pourtant été préféré à Olivier Giroud. Remplacé dès la 70e minute par Nabil Fekir.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.