DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le président malien félicite Mamoudou Gassama, qui a sauvé un enfant français

Vous lisez:

Le président malien félicite Mamoudou Gassama, qui a sauvé un enfant français

Le président malien félicite Mamoudou Gassama, qui a sauvé un enfant français
Taille du texte Aa Aa
Mamoudou Gassama, le jeune migrant malien qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble à Paris, a été reçu lundi à Bamako par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui l'a félicité. "Au moment où le courage de tous était interpellé, mais où un seul peut faire la décision, tu as fait la décision. De ça nous sommes très fiers", a-t-il déclaré au jeune homme, accompagné de son père. "Il y a une habitude culturelle chez nous. Quand on veut célébrer quelqu'un, dire son patronyme avec force et le répéter: Gassama", a ajouté le président malien. "On a bien parlé. Il m'a félicité pour le boulot que j'ai fait", a expliqué à la presse le jeune homme, en rappelant que le chef de l'Etat l'avait "soutenu" en l'appelant le jour de son exploit. Mamoudou Gassama, 22 ans, rebaptisé Spiderman sur les réseaux sociaux, avait sauvé un enfant suspendu dans le vide en escaladant la façade d'un immeuble du nord de Paris, le 26 mai, suscitant l'admiration générale en France et la fierté au Mali. Reçu à l'Elysée par le président Emmanuel Macron, le jeune sans-papiers a vu sa situation régularisée avant une prochaine naturalisation. Il avait reçu début juin la médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris, plus haute distinction de la capitale.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés. © 2018 - Agence France-Presse.
+Voir plus
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© 2018 - Agence France-Presse. Toutes les informations (texte, photo, vidéo, infographie fixe ou animée, contenu sonore ou multimédia) reproduites dans cette rubrique (ou sur cette page selon le cas) sont protégées par la législation en vigueur sur les droits de propriété intellectuelle. Par conséquent, toute reproduction, représentation, modification, traduction, exploitation commerciale ou réutilisation de quelque manière que ce soit est interdite sans l’accord préalable écrit de l’AFP, à l’exception de l’usage non commercial personnel. L’AFP ne pourra être tenue pour responsable des retards, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus dans le domaine des informations de presse, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. AFP et son logo sont des marques déposées.